JEFF PACHOUD / AFP

Coronavirus à Lyon : des centres de dépistage "éphémères" ouverts dans le 8e et le 9e arrondissement

Des centres de dépistage du covid-19 éphémères sont ouverts dans le 8e et dans le 9e arrondissement de Lyon. Pour aller "au plus près" des gens, dixit le maire de Lyon, Grégory Doucet. A la Duchère, un centre de dépistage était ouvert mardi et mercredi.

En partenariat avec les HCL, la ville de Lyon a ouvert deux centre de dépistage "éphémères" dans les 8e et 9e arrondissements de Lyon. Et ce dans le but d'aller au plus près des habitants, qui ne peuvent pas forcément tous se déplacer au palais des sports de Gerland, dans le 7e, ou dans des laboratoires médicaux.

"La vaccination va répondre à l'épidémie mais au bout de quelques mois. C'est comme quand on fait des travaux sur un site occupé. On vaccine, il y a un travail de fond. Mais à côté de cela, il faut continuer les gestes barrières, continuer de se faire dépister, de tracer, d'isoler. Sinon, on ne jugule pas suffisamment l'épidémie. Il faut mener les deux actions en parallèle", explique Céline De Laurens, adjointe au maire de Lyon, déléguée à la Santé.

Deux centres de vaccination éphémères ont donc ouverts, dans le 8e et le 9e arrondissement de Lyon.

Les prochains rendez-vous :

  • 9 et 11 février à l'Espace 101, dans le 8e arrondissement de Lyon
  • 23 et 24 février à la maison des fêtes et des familles, dans le 9e arrondissement de Lyon

Par ailleurs, actuellement, environ 300 dépistages par jour sont effectués au centre de dépistage du palais des sports de Gerland, dans le 7e arrondissement de Lyon.

Lire aussi : Coronavirus : les variants représentent 14 % des cas positifs en France, selon le Professeur lyonnais Bruno Lina, membre du conseil scientifique

 

 

Faire défiler vers le haut