Service de soin intensif du Professeur Jean-Christophe Richard (unité Covid-19), à l’hôpital de la Croix-Rousse, à Lyon (©MAXPPP/PHOTOPQR/LE PROGRES/Joël PHILIPPON)

Coronavirus à Lyon : de moins en moins de monde dans les hôpitaux du Rhône

La tendance, à la baisse, se poursuit dans les hôpitaux du Rhône et de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Il y a de moins en moins de formes graves de coronavirus dans la région. Décryptage.

Olivier Véran, le ministre de la Santé, inquiet, a recommandé mercredi le port du masque dans la rue. Le nombre de cas de coronavirus est en augmentation en France depuis plusieurs jours et la crainte autour d'une deuxième vague resurgit.

Toutefois, dans les hôpitaux de la région, la tendance depuis plusieurs semaines se poursuit. Il y a de moins en moins de monde à l'hôpital. 6 nouvelles personnes ont été admises dans les hôpitaux de la région ces dernières 24h des suites du covid-19. "Seulement" 16 personnes sont en réanimation contre... 783 au plus fort de la crise.

Dans les Rhône, il y a désormais moins de 100 personnes suivies à l'hôpital des suites du covid-19, contre 1250 au plus fort de la crise. Pour l'instant, clairement, la deuxième vague ne se retranscrit pas dans de formes graves.

Les cas graves restent peu nombreux dans la région.

Ce jeudi 30 juillet au matin, le bilan en Auvergne-Rhône-Alpes est le suivant :

- 353 patients sont encore hospitalisés dans la région (-7 en 24h)

- 6 nouvelles admissions à l'hôpital ces dernières 24h

-16 personnes dans les services de réanimation (+1 en 24h). Il y avait 783 patients en réanimation dans la région au plus fort de la crise.

- 2 nouvelles admissions en réanimation depuis vendredi

- aucun nouveau décès depuis vendredi

- 1759 décès au total à l'hôpital dans la région

Pour le Rhône, le bilan ce jeudi 30 juillet au matin :

- 99 personnes sont toujours hospitalisées (-4 en 24h). Il y avait 1250 patients hospitalisés dans les hôpitaux du Rhône au plus fort de la crise.

- 3 nouvelles admissions à l'hôpital

- 5 personnes en réanimation dans le Rhône. Il y avait... 300 personnes en "réa" au plus fort de la crise.

- aucun nouveau décès

- 664 décès à l'hôpital dans le département depuis le début de la crise.

Faire défiler vers le haut