Iris et Warren. Photo fournie par les familles

"Combien de morts voulez-vous ?" : 2 ans après la mort d'Iris et Warren à Lyon, les parents interpellent la Métropole et la Ville

Dans une lettre ouverte adressée à Bruno Bernard et Grégory Doucet, les parents d'Iris et Warren, deux adolescents tués à Lyon en août 2022 dans un accident de circulation, dénoncent des "choix insensés".

C'est un drame qui avait ému Lyon et l'ensemble du pays en 2022. Le 22 août, Iris, 15 ans, et Warren, 17 ans, avaient perdu la vie, fauchés par une ambulance alors qu'ils circulaient sur une trottinette quai Maréchal Joffre à Lyon. Un drame qui avait, à l'époque, remis en cause les voies de circulation commune entre les bus, les véhicules prioritaires, les vélos et les trottinettes.

Deux ans après ce drame, les parents des deux adolescents ont adressé une lettre ouverte à Grégory Doucet, maire de Lyon et Bruno Bernard, président de la Métropole. Dans cette lettre, également envoyée aux médias, les parents demandent des explications. "Après Iris et Warren, combien de morts voulez-vous encore ?" débutent-ils.

A lire aussi : Accident mortel de trottinette à Lyon : le père d'une des victimes s'exprime

"Depuis ce drame, nous -parents d’Iris et Warren- vous avons interpellés. Pour vous signaler la dangerosité que représente la configuration des voies de circulation de notre ville. Pour éviter qu’un tel drame recommence", explique-t-ils dans le courrier. Les parents reprochent à la municipalité et à la Métropole une nouvelle signalétique quai Fulchiron "qui invite les bus et les vélos à rouler sur la même voie ! Alors même qu’à cet endroit il existe déjà une piste cyclable indépendante et protégée !"

"Vous créez les conditions de futurs drames"

"Aucune leçon tirée. Aucune conscience du risque. Retour en arrière. Quel cauchemar ! Monsieur le Maire, Monsieur le Président, vous créez les conditions de futurs drames, en connaissance de cause. Au nom de quelle politique et de quelle vision de l’intérêt général ?", s'indignent les parents des deux jeunes victimes.

Pour conclure cette lettre ouverte, les parents d'Iris et Warren disent tenir responsable Bruno Bernard et Grégory Doucet "du danger qui pèse sur tous les lyonnais". "En mémoire d'Iris et Warren, je vous demande de revenir sur ces choix insensés. Pour éviter un drame à venir", concluent-ils dans leur courrier.

A lire sur le sujet : 

Laisser un commentaire

Suivez-nous
tiktok
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut