©Léa Meyer

Canicule à Lyon : métropole et ville se mobilisent

Alors que le département a été placé en alerte orange canicule et que la préfecture a enclenché le plan canicule niveau 3 lundi, David Kimelfeld a rendu visite mercredi 26 juin aux résidents de la résidence Hénon, dans le 4e arrondissement. L’occasion de rappeler le dispositif mis en place par la métropole pour protéger les plus vulnérables.

"Dans les chambres, il fait chaud, je suis bien mieux ici", se réjouit une résidente installée dans une salle climatisée de la résidence Hénon. "La Métropole de Lyon est pleinement mobilisée pour prendre soin de ses ainés, particulièrement en période de fortes chaleurs", assure le président de la métropole. Cela se traduit par certaines mesures, comme l’installation de salle climatisée. David Kimelfeld certifie qu’il y a "au moins une salle climatisée dans chaque maison de retraite de Lyon". Un premier pas même si le successeur de Gérard Collomb reconnaît que “le dispositif est encore perfectible""La principale difficulté reste trouver des solutions pour les personnes isolées", précise-t-il. Pour les personnes qui souhaiteraient profiter de la climatisation, la maison des associations est ouverte de 9h à 22h jusqu’au 15 juillet. 

Rappelons également que la ville de Lyon propose une carte des lieux frais où il est possible de se rendre gratuitement.

Recenser les personnes isolées

Pour lutter contre l’isolement des plus vulnérable, depuis 2015, la métropole travaille en collaboration avec le CCAS (Centre communal d’action sociale) qui met en place un fichier pour recenser les personnes isolées et vulnérables. Entre 2015 et 2018, les agents de la métropole de Lyon ont appelé plus de 11 000 personnes et effectué plus de 350 visites à domicile pour s’assurer de leur état de santé. Ces veilles téléphoniques permettent aussi de rappeler les consignes de sécurité. En cas d’inquiétude sur l'état de santé d'une personne, une visite à domicile est organisée et les pompiers sont contactés si besoin. Les coûts liés à la mise en place de ce dispositif de veille et la climatisation des maisons de retraite sont pris en charge par la Caisse Nationale de Solidarité pour l’Autonomie (CNSA).

Aider les sans domicile fixe

La métropole et la ville s’appuient sur le tissu associatif pour mettre en place des dispositifs de protection efficace. "La métropole et la ville de Lyon coordonnent son travail avec les associations, on mutualise les moyens", souligne le président de la métropole. Face aux températures insoutenables enregistrées ces derniers jours, la ville de Lyon et la préfecture du Rhône ont mis à disposition dès mardi, deux gymnases pour accueillir les personnes sans domicile fixe. Le gymnase Bellecombe dans le 6e arrondissement et celui de Gabriel Rosset dans le 7e. Ils sont ouverts de jour comme de nuit et gérés par les bénévoles de la Croix-Rouge française. L’association organise également des maraudes et des distributions de bouteilles d’eau dans toute la ville.

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut