Baby et Népal quitteront Lyon le 11 juillet

Les deux éléphantes soupçonnées d'être porteuses du bacille de la tuberculose quitteront Lyon le 11 juillet prochain, direction la propriété de la famille Grimaldi dans les Alpes-Maritimes.

Baby et Népal quitteront Lyon le 11 juillet prochain. La préfecture du Rhône vient de confirmer l'information rapportée par l'AFP. Les deux pachydermes, dont le préfet Carenco estimait il y a peu de temps qu'elles partiraient "avant septembre", prendront donc leurs quartiers dès le début de l'été dans la propriété de la famille Grimaldi, à Roc Agel, dans les Alpes-Maritimes, à quelques encablures à peine du Rocher.

Une villégiature aux faux airs de petit paradis pour les deux éléphantes, qui ont finalement échappé à l'arrêté d'euthanasie que le préfet Carenco avait pris, les deux pachydermes étant suspectés d'être porteurs du bacille de la tuberculose.

Si Brigitte Bardot avait menacé d'abandonner la nationalité française si les éléphantes étaient abattues, c'est finalement de la princesse Stéphanie qu'a émané la solution, puisqu'elle les accueillera sur ses terres, dans une propriété privée, fermée au public. Aucun risque donc de transmission si les éléphantes, dont aucun test n'atteste aujourd'hui leur contamination, venaient finalement à être touchées par la tuberculose.

De passage à Lyon en avril dernier, Gilbert Edelstein, PDG du cirque Pinder et propriétaire de Baby et Népal, avait remercié la princesse et avait également affirmé qu'il serait très heureux de récupérer ses deux animaux dans quelques années pour les voir intégrer son "PinderLand", dans le nord de la France.

Pour tout comprendre de l'histoire de l'affaire des éléphantes lisez notre dossier

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut