Conseil-Municipal
Le conseil municipal de la Ville de Lyon (@Romane Thevenot)

Après le départ des élus LFI, Lyon en commun regrette des "logiques d'appareil"

Deux élus LFI ont annoncé ce mardi se retirer du groupe Lyon en commun. Les présidents de ce dernier disent regretter des "logiques d'appareil".

Ce mardi, l'adjoint au maire Laurent Bosetti et l'adjointe d'arrondissement Aurélie Gries, tous deux membres du parti La France Insoumise et siégeant au sein du groupe Lyon en commun ont déploré le "positionnement unilatéral" de NPG qui s'est notamment rendu au meeting de Raphaël Glucksmann dans le cadre des élections européenne. Les élus estime que ce positionnement fragilise "les sensibilités et l'équilibre d'un groupe multiple". Et d'ajouter : "(Nous) prenons acte des divergences idéologiques et stratégiques qui mettent fin à notre collaboration ainsi qu'à une belle aventure humaine et militante."

Lire aussi : À Lyon, Nathalie Perrin-Gilbert se rapproche du PS, les élus LFI quittent son groupe

Dans un communiqué diffusé dans le foulée ce lundi, les élus Alexandre Chevalier, David Souvestre et Mathieu Azcue disent prendre acte du départ des deux LFI "sans grande surprise", déplorant des "logiques d'appareil qui nuisent à l'unité de la gauche lyonnaise". "Chacun reste libre de manifester son soutien à telle ou telle liste de gauche, du fait que ce scrutin dépasse les périmètres municipaux et métropolitains", écrivent les élus. Et d'ajouter : "La démocratie se nourrit du débat d'idées ; de la confrontation des opinions, qui peuvent être divergentes mais néanmoins constructives dès lors qu'elles ne sont pas dogmatiques."

Laisser un commentaire

Suivez-nous
tiktok
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut