Allons Enfants
© Sylvie Perrin / Allons Enfants

Allons Enfants, un documentaire à revoir sur Public Sénat

Comment faire comprendre à des jeunes ce que représente l’engagement pour la patrie ? La documentariste Sylvie Perrin a introduit sa caméra un an durant, au sein de la Classe Défense du Lycée Japy, dans le 1er arrondissement de Lyon. Au côté du Lieutenant-Colonel Denis Cochet, les élèves du CAP vente ont appris à découvrir l’engagement et la citoyenneté. Un documentaire à retrouver le 31 mars sur Public Sénat.

Diffusé sur France 3 le 20 novembre dernier, le documentaire Allons Enfants, réalisé par Sylvie Perrin sera de nouveau disponible sur Public Sénat, le 31 mars à 23h30. Au cœur de la promotion Roland Garros, les élèves de la classe Défense du Lycée Japy (1er arrondissement), se sont penchés sur les questions de la citoyenneté. Engagement dans les forces de l’armée, conscience de la patrie, autant de thèmes que les élèves du CAP vente ont abordés avec le Lieutenant-Colonel Denis Cochet.

 

Lors de l’avant-première, le 16 novembre dernier, le Lieutenant-Colonel Cochet, ému, racontait comment cette expérience l’avait marquée : "Je sais que je ne suis pas sorti indemne de cette expérience, et c'est sans doute plus tard que je comprendrai pourquoi. […] On s'est observé, et puis on s'est apprivoisé. C'est beau de s'apprivoiser." Ces deux heures hebdomadaires ont permis aux jeunes de se découvrir entre eux, mais aussi de mieux se connaître eux-mêmes. Jordan, élève et protagoniste du documentaire se montrait réticent et presque provocateur lorsque le Lieutenant-Colonel l’interrogeait sur son engagement. Lors de l’avant-première, c’est une autre réponse qu’il donnait :"J'ai changé d'avis, aujourd'hui je comprends ce que ça veut dire, et je pourrai combattre pour mon pays." Entre les ateliers, les débats et les visites de lieux militaires comme le camp de la Valbonne, Sylvie Perrin s’immisce dans la vie d’une classe et donne la parole à des adolescents qui apprennent à se sentir Français. L’intégralité du documentaire est à retrouver samedi soir à 23h30 sur Public Sénat.

à lire également
Illustration © Isacile pour Lyon Capitale
Difficultés d’endormissement, réveils nocturnes, nuits trop courtes... Le sommeil des enfants et des adolescents n’est satisfaisant ni en qualité ni en quantité. Pour y remédier dès le plus jeune âge, un programme d’éducation au sommeil a été testé dans cinq écoles primaires du Rhône. Entretien avec la neuropsychologue Stéphanie Mazza*, co-initiatrice du projet.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

La revue du web
Faire défiler vers le haut