A45 : Wauquiez commande une étude avant de se lancer

Contesté jusque dans son propre camp, Laurent Wauquiez se donne quelques mois de réflexion sur le dossier de l'A 45. Il a commandé une étude comparative de deux scénarios.

Fin mars, des élus Les Républicains avaient annoncé publiquement leur hostilité au projet d'autoroute A 45 entre Saint-Étienne et Lyon pour lequel la région Auvergne-Rhône-Alpes s'apprêtait à investir 140 millions d'euros. Ce coup de pouce à l'A 45 figurait dans le programme du candidat Wauquiez mais les élus locaux de droite imaginaient pouvoir le faire changer d'avis sur ce projet qu'ils jugent « inutile ». Face à la gronde dans son propre camp, Laurent Wauquiez a annoncé, ce vendredi lors de la présentation du budget de la région, qu'il se donnait le temps de la réflexion. « J'ai demandé une dernière étude comparative entre l'A 45 et la requalification de l'A 47 après avoir discuté avec des élus de l'ouest du Rhône. Cela ne retardera pas la décision que nous annoncerons cet été », a précisé Laurentn Wauquiez. Mais en attendant de se faire une idée plus précise sur l'A 45, la région Auvergne-Rhône-Alpes fait tout de même figurer 100 millions d'euros d'investissement dans son budget.

à lire également
Interview - Lors d'une réunion de la commission générale du Sytral sur la rupture du contrat Rhônexpress, le maire de Lyon, Gérard Collomb a une nouvelle fois plaidé pour une médiation. Le président de la métropole David Kimelfeld, qui souhaite la fin de la concession, a aujourd'hui le sentiment que certains "cherchent à gagner du temps".
12 commentaires
  1. Artemon - 2 avril 2016

    Encore un point du 'programme des 100 jours' qui va mettre 10 ans à être concrétisé. Vivement les prochaines commissions qui vont enterrer toutes ses autres promesses régionales !

  2. Robes Pierre - 2 avril 2016

    pas d'hésitation entre un projet qui ne servira à rien , on ne fait pas une voirie moderne d'une route des années 1970 sans mesures de sécurité et une 4 voies pas forcement une autoroute, qui permettra de désengorger matin, midi et soir Givors et Brignais-Vourles. Chiffrez l'aménagement A47, nouveau pont sur le Rhône,,démolition du bassin de joutes, passage sous les 2 ponts SNCF, démolition des pavillons pour élargissement, Montrond élargissement sous la rue et l'accès centre commercial élargissement du tunnel de Rive de Gier puis du viaduc, du virage Marrel , création tout au long de voies d'arrêts d'urgence,

  3. FEFI - 3 avril 2016

    Si seulement la ligne TER fonctionnait déjà normalement? Lundi de Pâques pas un train entre 18h et 20h donc 3 suppressions... Si on augmente sa fréquence et proposent des parkings on aurait une bonne solution économique et écologique.

  4. JPaul - 3 avril 2016

    Pas d'hésitations comme dit Robes Pierre, entre un projet qui ne résoudra rien, qui date du siècle passé, qui hypothéquera les investissements ultérieurs de SEM, de la région et de nos communes ; il est temps de changer de siècle, d'arrêter la gabegie de l'argent public et de mettre en route les alternatives à l'A45 (requalification de l'A47, mise en place d'un véritable RER entre Firminy et Lyon, développement du covoiturage, ...etc). Les contribuables n'ont pas à financer à 70% une telle infrastructure dont la gestion serait confiée à un établissement privé et qui encaisserait le péage. D'ailleurs 70% des personnes répondant récemment à une enquête se disent opposés à payer 10 € pour un aller retour St Etienne Lyon.

  5. Jean Jaurès - 4 avril 2016

    Wauquiez aurait-il compris? C'est le COL (Contournement Ouest de Lyon) qui est prioritaire!

  6. Robes Pierre - 4 avril 2016

    Élargir l'A47, voir l'article ' réfection du viaduc de Rive de Gier' , impossible , les partisans de l'aménagement ne nous donnent pas de solutions, pas plus que pour le tunnel qui suit, des travaux pour Givors , ceux nécessaires dans celle de Rive de Gier sont Pharaoniques , c'est un peu comme si je voulais réhabiliter mon costume de communiant des années 1950 en faire un 'nouveau' ma stature n'ayant plus rien à voir , on pourrait à la rigueur conserver les boutons. ceux qui ne voudrons pas le péage, la solution d'emprunter les routes gratuites. J’expérimente régulièrement ce choix: Givors / Nîmes c'est 2h30 par A7/A9, 23€! c'est 4h30 par Rn86 ou Rn7 avec de multiples contrôles, 50,90.risque de PV à 65€0 enfin Le COl +A45 l'idéal. les grandes voies de communications le nerf vital

  7. JPaul - 4 avril 2016

    Rehabiliter l'A47 est tout à fait possible, cela ne veut pas dire la mettre à 2 fois 3 voies ! Le but est de la sécuriser. En développant des solutions alternatives performantes, la circulation continuera de diminuer et les bouchons avec. L'A45 serait un nouveau gouffre financier comme l'A89 qui est loin d'avoir le taux de fréquentation attendu et à Balbigny, ils attendent toujours les retombées économiques annoncées (comme la CCI fait d'ailleurs pour l'A45). Dans ce dossier tout n'est que mensonges, l'A45 coûtera beaucoup plus cher que le prix annoncé qui date de plus de 10 ans, le temps de parcours ne pourra en aucun cas être de 35 min comme annoncé, le développement économique de la région stéphanoise ne sera pas amélioré bien au contraire.

  8. Robes Pierre - 4 avril 2016

    L'A45 à pour raisons de résorber les bouchons permanents pas de circuler plus vite , d'ailleurs une 2 fois 2 voies longeant le tracé actuel RD 42 serait une amélioration notable pour le trafic, avec l'évitement à créer de Rive de Gier à St Chamond. Réhabiliter l'A47 on a tout dit , aucune solution technique évoquée , simplement des émotions, je rappelle impossible d'élargir , pont de Givors, Tunnel & viaduc de Rive de Gier etc, Développer des solutions , Lesquelles , des faits techniques ? Comparaison avec A 89 sans fondement, l'A47 c'est 80.000 véhicules jours, 110.00 en pointe , on fait passer les véhicules OU pendant les 2 années mini de travaux.???

  9. JPaul - 4 avril 2016

    Les solutions pour réhabiliter l'A47 existent, elles ont été étudiées et chiffrées par le CETE de Lyon en 1993 et font l'objet d'un document qui s'appelle étude de faisabilité. Depuis ce temps avec un peu de volonté, les problèmes seraient aujourd'hui réglés. La comparaison avec l'A89 est tout à fait pertinente, elle montre que les chiffres sont toujours gonflés en terme de comptage et d'attendus afin de faire croire que ces nouvelles infrastructures sont indispensables. Aujourd'hui le but n'est pas d'augmenter les trafics routiers, ce que fait toute nouvelle infrastructure, mais de les diminuer en reportant une partie d'entre eux sur d'autres modes de transport.

  10. Robes Pierre - 5 avril 2016

    réhabiliter l'A47 les solutions existent , datent de 1993, juste 23 ans! tout est dit

  11. JPaul - 5 avril 2016

    Le projet de l'A45 date de cinquante ans ! Si nous avons pu nous en passer pendant tout ce temps, cela doit pouvoir continuer !

  12. Robes Pierre - 5 avril 2016

    L'autostrade (c'est comme ceci qu'il la nommait) de Lyon à Saint Etienne existe aussi le petit livret doit se retrouver aux archives du Rhône elle date de 1936!!

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut