Lancement Lyon Capitale

Sans Steve Jobs, Lyon Capitale n’aurait pas existé

Un petit local en bas des pentes de la Croix-Rousse. L’équivalent en francs de 12 000 euros. Beaucoup d’envie et de volonté, évidemment. Mais surtout, surtout… un petit ordinateur Macintosh. En 1994, c’étaient les moyens dont nous disposions pour la création de Lyon Capitale.

Car il faut bien l’avouer, sans cette petite machine créée quelques années plus tôt par Steve Jobs, fondateur d’Apple, Lyon Capitale n’aurait peut-être jamais vu le jour. Il faut se rappeler qu’auparavant, la réalisation d’un journal, avant son impression, nécessitait des moyens de production aujourd’hui inimaginables. Les ouvriers du Livre devaient être initiés aux codes numériques de gigantesques et coûteuses photocomposeuses qui permettaient de réaliser la mise en page d’un journal – via des manipulations très complexes et fastidieuses.

L’arrivée de l’ordinateur familial à la petite pomme a démocratisé la PAO. La mise en forme d’un journal est devenue alors accessible à toutes les entreprises de presse qui n’avaient plus à investir dans des budgets colossaux . Des budgets dont Lyon Capitale à ses débuts ne disposait évidemment pas.

Cette petite histoire, que nous racontons souvent à ceux qui viennent à la rédaction nous rendre visite peut sembler anecdotique. Cette ingénieuse trouvaille technologique, en réalité, préfigurait une révolution sociétale : site Internet, réseaux sociaux, blogs… Rien de moins qu’une formidable démocratisation de l’information. Tout cela n’est en définitive que le prolongement de cette petite porte que Steve Jobs a ouverte il y a presque trente ans. Il nous fallait lui rendre hommage.

à lire également
Part-Dieu maquette
Quelques semaines avant la sortie des futurs iPhone XS (s'ils s'appellent bien comme cela), l'Apple Store de la Part-Dieu va fermer ses portes durant cinq jours.
7 commentaires
  1. stivostine69 - 7 octobre 2011

    Article totalement folklorique, idéalisant une marque en depit des réalités historiques.Le hasard a voulu que vous trouviez un mac en 1994 pour faire vos articles ... sous quarkXpress qui tournait aussi sous PC ...De mon coté, en 1994, j'ai eu a gérer un parc de PC pour une association etudiante qui éditait une feuille de choux ... dois-je conclure que c'est grace a Bill Gates ??

  2. mick - 7 octobre 2011

    Ton pseudo suggère que tu vaux 3 milliards mais tes commentaires ne valent pas un clou. Il faudrait décoller un peu mon vieux. A l'époque, je vivais à Londres et je me souviens aussi de la révolution Mac, qui a ouvert des champs incroyables, dans le monde entier. Personne ne peut nier cela. Hasard ou pas, je pense que de nombreux projets ont pu voir le jour grâce aux Mac, dans de multiples domaines et pas seulement dans la presse. Que vient faire le folklore là-dedans?

  3. valou - 7 octobre 2011

    le mac a démocratisé l'informatique... les autres se sont par la suite engouffrés dans ce qu'a ouvert Jobs... donc oui il n'a rien inventé, mais il nous a tout simplement permis d'utiliser des choses auparavant inutiles! Et depuis ce temps là, apple a tout simplement guidé toute l'industrie de l'informatique, de la musique et maintenant du mobile. Android copie l'iPhone... comme Windows copiait le Mac à l'époque.

  4. stivostine69 - 7 octobre 2011

    @mickLe ton de votre réponse est magnifique, vous semblez etre un winner. Votre expérience londonienne renforce fotre argumentaire a n'en point douter. Toutefois, je voudrais porter a votre connaissance les parts de marché microsoft vs mac. Sans doute que 90% des utilisateurs d'ordinateur n'ont pas votre clairvoyance. De meme, dans les labos scientifiques ou j'ai fait mes etudes de 1994 à 1999 ou les calculs se faisaient sous PC et ou les macs servaient ... aux traitements de texte.Plus sérieusement, vous montrez que les utilisateurs de mac sont avant tout des narcissiques pour qui juste douter du pseudo-génie d'un PDG rend hystérique, un peu comme les fans de mickael Jackson.Le folklore, c'est vous, c'est les mac-users :-)Finalement, le seul génie de cet homme, c'est de passer pour un type bien alors qu'il a fait son argent sur le dos de petits chinois de 12ans travaillant chez foxconn

  5. mick - 8 octobre 2011

    Ce qui est bien avec les Mac en tout cas, c'est l'absence de virus, si tu vois ce que je veux dire stivostine69. Des commentaires de ce style, il faut oser! Hystérie, narcissisme, winner... Moi j'y connais rien en informatique, je dis juste que pour les nuls comme moi les Mac ont apporté plein de choses et c'est aussi ce que dit simplement l'article. Tout le monde n'a pas ton génie! Respire! Souris!

  6. Tryph - 12 octobre 2011

    y a pas plus de virus sur un PC tournant sous GNU/linux ou unix que sur un mac et la raison est simple: les systèmes linux, unix ou mac étant beaucoup moins répandus que les sytèmes windows, ils sont moins intéressants pour les créateurs de virus car moins de cibles potentielles.d'ailleurs, l'iphone ayant son petit succès, les virus et exploitations de failles de sécurité apparaissent régulièrement sur ce gadget. je vous laisserai faire une recherche google avec les mots clés 'virus faille iphone' pour remettre en cause la soit disant supériorité des appareils apple.sinon je suis assez d'accord avec les interventions de stivostine.

  7. Tryph - 13 octobre 2011

    Dennis Ritchie est mort aussi récemment (voir le lien). il est peut être inconnu, mais cet homme a co-inventé le système d'exploitation UNIX, sur lequel se basent les systèmes d'exploitation 'si sécurisés et si conviviales' des macs. cet homme a aussi co-inventé le langage C dont on se sert encore beaucoup aujourd'hui et qui a probablement servi à coder bon nombre des application dont Lyon Capitale s'est servi tout au long de son existence. autrement dit: Sans Dennis Ritchie, Lyon Capitale n’aurait pas existé. a noter aussi que le C sert à programmer sur Linux, Windows, Mac, terminaux mobile, informatique embarquée (dans les voitures, les télés, les avions, les cafetières programmables, etc...). le C a aussi fortement inspiré la création de nombreux autres langages comme le java, le javascript, le C#, le C++, l'objective-C, l'actionscript, etc... UNIX a aussi fortement inspiré le créateur du noyau Linux qui a d'ailleurs été écrit en C... le décès d'un homme qui a eu une vraie influence positive sur toute l'informatique d'avant Apple jusqu'à nos jours, ça mérite probablement un article élogieux. non?

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut