OGM : l’Europe en passe de revoir sa copie

Les ministres de l’Environnement de l’Union européenne sont censés parvenir aujourd’hui à un accord politique sur les OGM. D’après les premiers textes, chaque État pourrait être en mesure d’autoriser ou non des OGM sur son territoire.

L'Union européenne doit se prononcer aujourd'hui sur la culture d'OGM (organismes génétiquement modifiés) sur son territoire. Examiné en conseil des ministres de l'Environnement, le projet de loi pencherait pour un assouplissement des règles. Chaque pays pourrait être en mesure d'accepter ou non la culture d'OGM sur son territoire.

“Un poids exorbitant aux compagnies de biotechnologie”

Hier, Corinne Lepage, rapporteure pour le Parlement européen, dénonçait un accord au rabais. "Le texte du Conseil ne donne aucune base juridique solide pour réellement interdire la culture d’OGM et confère un poids exorbitant aux compagnies de biotechnologie dans le processus de décision, précisait-elle.Il porte clairement la marque du gouvernement britannique, qui s’est comporté en lobbyiste de l’industrie sur ce dossier, comme l’ont prouvé les médias anglais."

à lire également
La crise sanitaire liée à la Covid-19 a impacté nos modes de consommation, entrainant le retour du "tout emballage" et du plastique à usage unique. Comment, à Lyon, cette consommation s’est traduite ? Quels effets sur nos environnements ? Comment concilier hygiène, en pleine crise sanitaire, et réduction des déchets ?
Faire défiler vers le haut