Répartition des emplois intérimaires par secteurs d'activités et par qualification en région Auvergne-Rhône-Alpes
© Prism’Emploi

L’emploi intérimaire en hausse dans la région

A l’image de l’ensemble du territoire, les chiffres pour concernant l’emploi intérimaire du mois de janvier 2018 indiquent clairement une hausse pour toute la région Auvergne-Rhône-Alpes. En comparaison du début d’année 2017, la région connaît une augmentation de 7,6 % de l’emploi intérimaire, et la France une augmentation de 8,4 %.

Chantier à Saint Priest ()

© Tim Douet
Photo d'illustration

En France métropolitaine, l’emploi intérimaire fonctionne bien. L’agence Prism’emploi, qui travaille auprès des professionnels de l’emploi intérim, a publié aujourd’hui les chiffres sur l’évolution de l’emploi en janvier 2018. Toutes les régions connaissent une augmentation, et la région Auvergne-Rhône-Alpes est à peine en dessous de la moyenne nationale avec 7,6 % d’augmentation. C’est dans le Cantal que l’augmentation est la plus importante avec 21 %. A l’inverse, la Savoie ne compte que 0,7 % de hausse. Dans l’Allier, l’augmentation est de 5,6 %, dans la Haute-Loire de 4,8 %, dans le Puy-de-Dôme de 1,1 %, dans l’Ain de 18,4 %, en Ardèche de 3 %, dans la Drôme de 12 %, en Isère de 8,7 %, dans le Rhône de 6,2 % et en Haute-Savoie de 9,1 %.

Une augmentation dans tous les secteurs

Ce sont les métiers de service qui connaissent l’augmentation la plus forte avec 18,3 % dans un secteur qui compte 15,2 % de ses emplois en intérimaire. Vient ensuite le secteur du transport, avec une hausse de 15,7 %, ce qui fait que 14,1 % des emplois sont des intérimaires. Dans le secteur de l’industrie, 52 % des employés travaillent en intérim et ce secteur a connu une augmentation de 5,3 %. Dans le BTP, 9,6 % des emplois sont des postes en intérim, et ce secteur a connu une hausse de 1,7 % des emplois en intérim par rapport au mois de janvier 2017. Enfin, le secteur du commerce compte 0,3 % d’emplois intérimaires en plus, et 9,1 % des personnes dans ce secteur travaillent en intérim.

Répartition des emplois intérimaires par secteurs d'activités et par qualification en région Auvergne-Rhône-Alpes, janvier 2018

© Prism'Emploi
Répartition des emplois intérimaires par secteurs d'activités et par qualification en région Auvergne-Rhône-Alpes, janvier 2018

Presque toutes les qualifications concernées dans la région

En France, toutes les qualifications connaissent une hausse de l’emploi en intérim pour le mois de janvier 2018. Dans la région en revanche, les cadres et les professions intermédiaires connaissent une baisse de 4,4 %. Chez les ouvriers non-qualifiés, Prism’emploi note une hausse de 7,4 %, chez les ouvriers qualifiés c’est une hausse de 5,4 %. La plus forte augmentation a été constatée chez les employés, ou, comparé à l’année dernière, Prism’emploi note une hausse de 15 % des emplois en intérim.

à lire également
Laurent Wauquiez
L’Est-Lyonnais a vocation a gagner, d’ici une dizaine d’année, 3 500 élèves scolarisés, dont 1 600 dans des établissements publics selon la Région. Face à cela à cette augmentation démographique et à l’engorgement des lycées, la Région a décidé de construire un nouveau lycée à Meyzieu, un choix qui inquiètent les parents d’élèves.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut