Dans les prochains mois la Ville de Lyon pourrait encore réduire la mise en lumière de ses bâtiments afin d’atteindre une plus grande sobriété énergétique. © Tim Douet

3e édition de « La nuit est belle », la Ville et la Métropole éteignent les lumières

Dans le cadre de « La nuit est belle » prévue le 23 septembre, de 21h à 6h, la Métropole éteindra les lumières intérieures et extérieures d’une majorité de ses bâtiments tandis que la Ville maintiendra éteints 370 sites patrimoniaux de son Plan lumière.

Organisée par le Grand Genève «La nuit est belle », lancée en 2019, vise à sensibiliser les habitants aux conséquences de l’éclairage nocturne sur la santé humaine, les rythmes biologiques de la faune et la flore mais aussi sur la consommation d’énergie générée. Les lumières nocturnes peuvent perturber les migrations ou même les cycles de reproductions des animaux. Cette année c’est la sobriété énergétique qui est mise en avant.


"Cet événement entre en résonance directe avec la réduction de l’éclairage urbain enclenché par la ville dès le printemps 2022, devançant de nombreuses grandes villes françaises ayant pris récemment des mesures de sobriété", Sylvain Godinot, adjoint au maire de Lyon en charge de la transition écologique et du patrimoine


Plusieurs partenaires locaux, dont l’association CRAL (initiatrice de l’évènement sur le territoire), la Société astronomique de Lyon et 31 communes de la région participent à cette manifestation. Les habitants sont également invités à éteindre leurs lumières et à participer aux diverses animations proposées sur le thème de la nuit. Ce ne seront pas moins de 30 000 points lumineux et 1000 armoires d’éclairages qui seront éteints.

A noter que l’éclairage des rues sera maintenu. Le programme des animations ici

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut