+0,3 % de chômage : Carenco croit à une inversion de tendance

Le chômage augmente modérément en mai en Rhône-Alpes (+ 0,3 % par rapport à avril). En revanche, il bondit de 11,4 % par rapport à la même période en 2012. Optimiste, le préfet Carenco continue de croire en une inversion de la courbe du chômage d'ici à la fin de l'année dans la région.

Le chômage augmente encore en mai en Rhône-Alpes (+ 0,3 %), contre une évolution nulle pour la moyenne nationale. Mais cette nouvelle hausse régionale reste bien inférieure à la véritable explosion du nombre de chômeurs d'avril dernier (+ 1,3 %).

Globalement, la demande d'emploi des femmes se stabilise, et diminue même sensiblement dans la tranche des moins de 25 ans. Pour les hommes, c'est l'inverse : + 0,5 %, avec un accroissement plus fort pour les travailleurs âgés de plus de 50 ans (+ 1,2 %).

Recul du chômage en Ardèche et en Savoie

Comme fréquemment, de grosses disparités se font sentir selon les territoires de la région. Ainsi, si le taux de chômage augmente dans l’Ain (+ 1,1 %), en Haute-Savoie (+ 0,6 %), dans la Loire (+ 0,5 %), en Isère (+ 0,4 %), dans la Drôme (+ 0,3 %), il se stabilise dans le Rhône (+ 0,1 %). Mieux, il recule en Ardèche et en Savoie, respectivement de 0,4 % et 1 %.

Inversion de la courbe

Des chiffres qui, s'ils ne sont tout de même pas brillants, ne cassent pas l'optimisme du préfet. Au vu de "l’effondrement des demandes de chômage partiel, de la reprise de l’emploi intérimaire, de la bonne tenue des recettes fiscales en mai et des contacts avec le système bancaire", Jean-François Carenco continue d'affirmer que la courbe du chômage sera inversée d’ici à la fin de l’année en région Rhône-Alpes.

On ne peut que l'espérer, car si l'augmentation du nombre de demandeurs d'emploi s'accroit moins vite en mai, par rapport à avril, le nombre de chômeurs a en réalité bondi de 11,4 % en tout juste un an.

1 commentaire
  1. PERHAPS - 26 juin 2013

    Une carencolade de plus qui la ramène pour soutenir celui qui est devenu 'fraternellement' son pote, le baron GEGE pour qui il va faire campagne La photo est évocatrice : il se met le doigt dans le nez !

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut