Prostitution : Picard et Crozon cosignent une tribune

La maire de Vénissieux et la conseillère municipale villeurbannaise (par ailleurs députée) font partie des 200 élus signataires d’une tribune qui vise à interpeller les sénateurs sur le texte de loi contre le système prostitutionnel.

Dans une tribune publiée ce dimanche par le JDD, 200 élus, maires et conseillers municipaux, interpellent les sénateurs pour que la proposition de loi visant à lutter contre la prostitution et le système prostitutionnel ne soit pas enterrée. Parmi eux, Michèle Picard, maire de Vénissieux, et Pascale Crozon, conseillère municipale de Villeurbanne, qui accompagnent par leur signature la démarche de Rosen Hicher, une ancienne prostituée de 57 ans partie de Saintes, en Charentes-Maritimes, à pied pour rejoindre la capitale. Cette marche symbolique vise à réclamer l'abolition de la prostitution et la pénalisation des clients.

En effet, la chambre haute du Parlement semble traîner les pieds sur le texte relatif à la lutte contre le système prostitutionnel, qu'elle n'a toujours pas mis à l'ordre du jour. Principal point de blocage pour les sénateurs, la pénalisation des clients.

Les 200 élus en colère réclament aujourd'hui que les résidents du palais du Luxembourg votent rapidement un texte "équivalent ou renforcé à celui adopté par l'Assemblée nationale" il y a un an.

à lire également
Laurent Wauquiez
Lors du conseil national des Républicains sur l’Europe qui se tenait ce samedi à Menton dans les Alpes-Maritimes, Laurent Wauquiez s’est exercé à unir les membres de sa famille politique en dépit des divisions internes. Dans l’enceinte du palais de l’Europe à Menton (Alpes-Maritimes),où se tenait le conseil national Les Républicains sur l’Europe, Laurent Wauquiez […]
3 commentaires
  1. stivostine69 - 13 octobre 2014

    Regardez ces 200 hypocrites tenter de se faire bien voir en votant des lois absurdes alors qu'en réalité, ils se foutent des prostituées, il suffit de voir les jugements des filières de trafics d'etres humains et de prostitutions, du genre un souteneur tortureur qui prend 3ans ferme, soit en realité un an maxi derriere les barreaux. La on les a pas entendu ces 200 'personnalités', de meme on les voit pas place Dupont ou la prostitution de mineurs semblent se faire aux yeux de tous depuis 3/4ans.

  2. abolissimo - 13 octobre 2014

    Il est dommage en effet que les souteneurs ne soient pas plus pénalisés. Mais demandons-nous pourquoi. N'est-ce pas à cause des gens qui qualifient sommairement d'hypocrites les personnes qui défendent une politique abolitionniste, pourtant conforme aux engagements pris par la France dans ce dossier? Il est bien plus efficace de dissuader les michetons en inscrivant dans la loi leur responsabilité et en les menaçant d'une amende salée que de tenter de monter une preuve béton contre un proxo.

  3. Cantharis - 15 octobre 2014

    Tout à fait d'accord avec Abolissimo. J'ajouterais que la peur de perdre son anonymat est très dissuasif pour les clients prostitueurs. Parce que, en fait, ils savent que ce qu'ils font est super moche : ils utilisent le pouvoir de l'argent comme une arme pour contraindre des femmes précaires à accepter des actes sexuels qui les répugnent. Et ils ne veulent pas que leurs proches en aient connaissance.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut