Philippe Meunier
Philippe Meunier © C. Padilla

13e circonscription : la droite dure est aussi muette

ANALYSE. Avec son discours très droitier, Philippe Meunier, député sortant LR, avait pris l'habitude de consolider ses victoires en récupérant les électeurs frontistes. Cette entreprise pourrait s'avérer insuffisante dans la 13e circonscription du Rhône où Danielle Cazarian (LREM) est arrivée nettement en tête.

En 2007 et en 2012, Philippe Meunier avait construit ses succès aux législatives en contenant et/ou siphonnant un Front National bien enraciné dans l'Est lyonnais. Cette année encore, Philippe Meunier, tenant d'une droite aussi dure que décomplexée, devra séduire l'électorat frontiste pour avoir une chance de l'emporter. Mais elle est vraiment infime. Au soir du premier tour, il n'a récolté que 20,81 % des suffrages. La candidate FN et ses 14,37 % sont ses seules réserves de voix. Le DVD Daniel Valero ne volera probablement pas à son secours, lui qui faisait partie des pressentis pour porter les couleurs d'En Marche dans la circonscription. Avec 33,99 % des voix au premier tour, Danielle Cazarian (LREM) est en ballottage très favorable.

à lire également
Gérard Collomb à la sortie du conseil des ministres, le 12 juin 2018 © Ludovic Marin / AFP
Des loges du Grand Orient aux humanitaires en passant par les élus de gauche, le style Collomb au ministère de l’Intérieur déboussole. Sa réthorique polémique et sa ligne politique le décentrent sur la droite. Gérard Collomb, qui s’en inquiétait il y a quelques mois, trouve aujourd’hui un intérêt électoral à ses transgressions.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut