Only Lyon

Jean-Claude Chuzeville revient sur le logo et le slogan de Only Lyon et fustige son coût.

à lire également
Après deux mois de confinement, les pertes se chiffrent en milliards d’euros pour le tourisme français. Véritable fleuron national comptant pour plus de 7 % du PIB, près de 9 % en Auvergne-Rhône-Alpes, le secteur va devoir se relancer. En s’adossant aux aides de l’État, mais aussi en se réinventant. Une relocalisation apparaît inévitable, pour une clientèle qui ne devrait pas franchir les frontières du territoire national cet été.
Faire défiler vers le haut