Damien Rieu : "L'extrême gauche, jalouse de notre succès"

Le porte-parole de Génération identitaire revient sur les éléments qui ont fait émerger leur groupe en affirmant que dorénavant ils ont "une bonne image". Il précise toutefois qu'ils ne sont plus sur le même type d'action qu'avant (cf les apéros saucisson-pinard) et parle de leur priorité future : la sécurité des citoyens. Il affirme aussi que même s'il soutient les actions contre le mariage pour tous, son groupe n'en est pas l'origine.

à lire également
Dans La Voix Rauque, Thibault Solano a remonté le temps à partir du meurtre du petit Grégory Villemin, pour s'intéresser au corbeau, ou plutôt aux corbeaux, et tenter de démêler les fils des haines familiales qui sont à l'origine de ce drame, qui reste une énigme plus de trente ans après les événements. Dans cette […]
20 commentaires
  1. Etienne69 - 9 avril 2013

    Magnifique exercice d'enfumage de la part du porte-parole d'un groupe d'extrême-droite ultra-violent. C'est pratique une belle gueule de 20 ans comme vitrine, ça évite de parler des vrais dirigeants de ce mouvement, de leur idéologie, de leurs condamnations... On ne parle pas non plus d'Unité Radicale, qui après sa dissolution est devenu 'Jeunesses Identitaires' en 2002, puis 'Autre Jeunesse' en 2008, et enfin 'Génération Identitaire' en 2012. On prend les mêmes, on recommence, ni vu ni connu...

  2. Catherine.L - 9 avril 2013

    En tout cas le moins que l'on puisse dire c'est que les Identitaires sont 100 fois moins dangereux que les militants d’extrême gauche du Collectif Vigilance 69, qui n'hésitent pas à défiler avec des cagoules et des barres de fer lors des fameuses manifestations antifascistes comme le montre ces photos :http://collectifvigilance-69.overblog.com/manifestation-antifacsiste-du-16-f%C3%A9vrierOn peut aussi parler des trafic de drogues, des attaques de flics...

  3. Catherine.L - 9 avril 2013

    Et d'ailleurs justement en 2002, ce jeune homme avait 14ans.... quelle rapport ? Et puis on peut parler de Guy Georges de la CNT ou du fameux Richard Burne de EELV qui a tué au conseil municipal de Nanterre... c'est ridicule ils ne sont pas représentatifs. Ce son tous des fous !Pendant ce temps notre Cahuzac lyonnais Jean-Louis Touraine peut dormir tranquille !

  4. doroteo aranga - 9 avril 2013

    aaaaahhh, damien... toujours aussi choucard, avec ton zézaiement ! c'est marrant, comme tu distribues moins de baffes sur un plateau de télé que dans la rue ! et sinon, une question : c'est uniquement lorsque tu es en caméra cachée sur france 5 que tu parles des « bougnes » ?

  5. Etienne69 - 9 avril 2013

    C'est sûr que le gentil petit Damien ne traîne pas de casseroles. Pas comme ses mentors en politique, les dirigeants du Bloc Identitaire Fabrice Robert (condamné pour diffusion de tracts nazis), Philippe Vardon (condamné pour reconstitution de ligue dissoute et incitation à la haine raciale), ou encore Guillaume Luyt (qui claqua la porte du comité directeur du Front National suite à la nomination de Farid Smahi, un 'beur' comme il le dit lui-même, en son sein). Un bel homme de paille, quoi.

  6. Etienne69 - 9 avril 2013

    C'est vrai que les identitaires lyonnais ne sont pas violents et n'ont rien à se reprocher. Comme Pierre Robesson, dit 'rebloch', membre du bureau du Bloc Identitaire, président de l'association qui gère la 'traboule', et principal organisateur de la manifestation anti-musulmans (dite 'marche des cochons') en 2011. Egalement membre du groupe de supporters néo-nazis de l'OL 'mezza lyon', il a été poursuivi pour avoir tagué des croix gammées et dégradé des véhicules de supporters de Saint-Etienne.

  7. webmaster - 9 avril 2013

    Lyoncapitale.fr offre un espace de liberté aux internautes.Veuillez néanmoins échanger dans le respect des autres et du site.

  8. Etienne69 - 9 avril 2013

    On se demande d'où vient cette mauvaise réputation des identitaires. Peut-être à cause de Damien Montant, militant identitaire condamné en 2012 à 15 mois de prison dont 5 fermes pour avoir, avec d'autres, fracassé la mâchoire d'un homme à coups de barre de fer devant la 'traboule'. Ou peut-être à cause de ces deux autres jeunes militants identitaires mis en examen l'été dernier suite à l'agression d'un restaurateur maghrébin par une dizaine de personnes place du Change, à deux pas de la Traboule

  9. Etienne69 - 9 avril 2013

    C'est sûr que les identitaires lyonnais, c'est avant tout l'impétuosité, la fougue de la jeunesse ! Prenons par exemple l'un des principaux animateurs de la 'traboule' : Alain C., 54 ans, ex-militaire reconverti dans la sécurité privée. Il aime : la pétanque, les sports de combat, l'histoire lyonnaise. Il n'aime pas : les arabes, les juifs, les gauchistes,... Pour voir Alain à la traboule : http://imagik.fr/view/22789. On le voit aussi sur youtube se confiant sur son analphabétisme (4m54s).

  10. Lalka - 9 avril 2013

    Et la violence du Collectif Vigilance 69 vous nous en parlez un peu? Haine, cagoules, barres de fer, attaques de flic... ?http://collectifvigilance-69.overblog.com/manifestation-antifacsiste-du-16-f%C3%A9vrierVous ne ressemblez pas tellement à des pacifistes venus prôner la paix et l'égalité avec des fleurs mais plutôt à des manifestants violents cherchant l'affrontement d'où les cagoules et les armes! Vous avez des intentions aussi sombres que le montre vos tenus!

  11. Pondu - 9 avril 2013

    Je suis passé par hasard hier non loin de l’hôtel de ville, je croyais qu'il y'avait une manifestation d’extrême droite vu le nombre de policiers (plus de 100), mais non c'était ce fameux collectif qui tractait. Non violent vous avez dit ?

  12. webmaster - 9 avril 2013

    Les commentaires supprimés sont ceux qui ne respectent pas la loi (incitation à la haine raciale, insultes, diffamation) ou qui ressemblent à des règlements de comptes personnels.Merci de nous lire.

  13. doroteo aranga - 9 avril 2013

    étienne, tu oublies de dire que damien montant, condamné à de la zonzon pour cassage de gueule à la barre de fer, n'est pas qu'un simple militant identitaire, il est aussi le secrétaire des « petits lyonnais », l'association de sauvegarde du patrimoine [sic] dont parle rieu dans la vidéo, association responsable de la marche aux flambeaux du 8 décembre avec lugdunum suum... la traboule, « mjc de droite », lol. elle est marrante, leur conception de la culture. : D

  14. Lalka - 9 avril 2013

    Oh vous êtes tellement choux Etienne69 et Doroteo Aranga à jouer au KGB et à la STASI! Bisous bisous!

  15. Etienne69 - 9 avril 2013

    @ webmasterMes commentaires énonçaient des faits avérés, rien à voir avec des règlements de comptes personnels. La diffamation vient davantage des commentaires diffamatoires qui assimilent le collectif de vigilance contre l'extrême-droite, qui regroupe pas loin de 40 associations, partis et syndicats, à un groupe violent pour tenter d'atténuer la violence des identitaires et de leurs alliés.

  16. Etienne69 - 9 avril 2013

    C'est vrai que les identitaires lyonnais ne sont pas violents et n'ont rien à se reprocher. Comme Pierre Robesson, dit 'rebloch', membre du bureau du Bloc Identitaire, président de l'association qui gère la 'traboule', et principal organisateur de la manifestation anti-musulmans (dite 'marche des cochons') en 2011. Egalement membre du groupe de supporters néo-nazis de l'OL 'mezza lyon', il a été poursuivi pour avoir tagué des croix gammées et dégradé des véhicules de supporters de Saint-Etienne.

  17. Etienne69 - 9 avril 2013

    C'est sûr que le gentil petit Damien ne traîne pas de casseroles. Pas comme ses mentors en politique, les dirigeants du Bloc Identitaire Fabrice Robert (condamné pour diffusion de tracts nazis), Philippe Vardon (condamné pour reconstitution de ligue dissoute et incitation à la haine raciale), ou encore Guillaume Luyt (qui claqua la porte du comité directeur du Front National suite à la nomination de Farid Smahi, un 'beur' comme il le dit lui-même, en son sein). Un bel homme de paille, quoi.

  18. Etienne69 - 9 avril 2013

    Magnifique exercice d'enfumage de la part du porte-parole d'un groupe d'extrême-droite ultra-violent. C'est pratique une belle gueule de 20 ans comme vitrine, ça évite de parler des vrais dirigeants de ce mouvement, de leur idéologie, de leurs condamnations... On ne parle pas non plus d'Unité Radicale, qui après sa dissolution est devenu 'Jeunesses Identitaires' en 2002, puis 'Autre Jeunesse' en 2008, et enfin 'Génération Identitaire' en 2012. On prend les mêmes, on recommence, ni vu ni connu...

  19. Pondu - 9 avril 2013

    Une chose est sur, il y'a des rageurs chez les gauchistes...

  20. Sophie_Lyon - 10 avril 2013

    Joli pull ! on dirait du Montebourg 😀

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut