Quel forfait Internet pourrait lancer Bouygues Telecom ?

Martin Bouygues a décidé d'attaquer Xavier Niel, patron de Free, en utilisant sa propre rhétorique. En effet, Bouygues promet de faire baisser les prix de l'internet fixe de 12,5 euros par mois, ce qui représenterait une économie de 150 euros par an. Dès lors, quel type de forfait Internet pourrait lancer l'opérateur ?

Dans une interview donnée au Figaro et publiée ce vendredi 20 décembre, Martin Bouygues déclare la guerre à Free en affirmant : "Dans l'internet fixe, la fête est finie. Bouygues Telecom va offrir une vraie rupture en 2014, avec des technologies et de services innovants […] Nous allons faire faire 150 euros d'économie par an aux abonnés du fixe qui choisiront ce service, ce qui fait une économie de 12,50 euros par mois. Qui dit mieux ? Que Xavier Niel fasse la même chose s'il en est capable !". Les propos sont lourds de sens puisque pour le moment Free fait essentiellement sa marge sur l'Internet fixe et casse les prix de la téléphonie mobile. Par ailleurs, l'entreprise de Xavier Niel a tiré les prix de l'ADSL et de la Fibre vers le haut en 2010 avec le lancement de la Freebox Révolution. Cette dernière était accompagnée d'un nouveau forfait à 35,99 euros par mois alors que la majorité des formules étaient à 29,99 par mois.

Une première attaque avec BandYou

Martin Bouygues appuie donc là où ça fait mal, même si une question subsiste : quel type de forfait pourrait lancer l'opérateur pour casser les prix tout en innovant, et surtout combien cela coûterait-il par mois ? Free propose actuellement deux abonnements en Internet fixe, respectivement à 29.99 euros et 35.99 euros par mois (31.98 et 37.98 avec la télévision). Martin Bouygues promet de baisser la facture de 150 par an, ce qui ferait un abonnement compris entre 17,49 euros et 25,48 euros (échelle basse, échelle haute).

Aujourd'hui, Bouygues via sa marque low cost, BandYou propose déjà un forfait ADSL à 15,99 euros par mois, mais qui ne comprend que l'Internet haut débit et les appels illimités vers les fixes et les mobiles. Aucun service télé n'est inclus, et il est nécessaire d'acheter sa box Internet à part, vendue 35 euros (frais de livraison 9 euros). Mais attention, la résiliation de ce forfait est payante (49 euros). L'offre de BandYou est intéressante pour ceux qui ne disposent pas de télévision ou qui n'ont pas le débit nécessaire pour profiter de ce genre de service. En effet, certains abonnés payent aujourd'hui des forfaits ADSL à 29,99 euros par mois, voire plus, et n'ont pas accès à la télévision, car leur domicile est situé trop loin du répartiteur téléphonique.

150 euros par an sur du triple play ?

Néanmoins, si Martin Bouygues veut être crédible, l'économie de 150 euros doit pouvoir être réalisée sur un forfait triple play (Internet, téléphone et télévision) équivalent à ceux que propose Free. Par conséquent, comment offrir une formule de ce type à un tarif compris entre 17,49 euros et 25,48 euros ? Plusieurs solutions existent pour Bouygues.

La première est de faire payer la box aux clients ainsi que d'éventuelles options comme la mise à disposition d'un décodeur pour la télévision ou un lecteur Blu-Ray. Le consommateur ne règle alors que son accès à Internet et les services tandis que le coût de la box n'est pas lissé à l'intérieur du prix du forfait. Bouygues pourrait également choisir de proposer un abonnement dont le prix mensuel dépendrait du débit et de la consommation de données. Cela ouvrirait bien sûr une boite de pandore pour le plus grand plaisir des opérateurs : faire payer le client final en fonction du volume total de données qu'ils téléchargent. On verrait alors la démocratisation de "fair use" dans le monde de l'Internet fixe.

Enfin au rayon des hypothèses, on pourrait imaginer un service ADSL avec de la publicité rajoutée par Bouygues sur les pages Internet. En effet, l'opérateur s'était distingué sur la question dès 2000 en proposant le forfait mobile Spot où les communications étaient prises en charge par la publicité. Le client devait alors écouter des messages promotionnels lorsqu'il appelait. Même si le service n'a pas fait long feu, il était innovant à l'époque. Le mystère sur les intentions de Bouygues sera levé dans tous les cas en 2014. De quoi laisser un peu de temps à Xavier Niel pour penser à une éventuelle défense voire une contre-attaque.

à lire également
Depuis une semaine, une vidéo montrant la mort d'une jeune adolescente renversée par un bus à Lyon circule sur les réseaux sociaux. Les policiers du Rhône ont tenu à rappeler les peines encourues par ceux qui partagent cette vidéo. 
1 commentaire
  1. Morriello - 29 décembre 2013

    Vente de téléphone portable tactile Android nu, débloqué et compatible avec tout les forfait que ce sois les forfait « Low Cost » comme B&You, FREE Mobile, Sosh, RED de chez SFR ou les forfait classiques comme les carrés de SFR etc. http://www.bonpascher.com/abonnement-portable-free

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut