Pluton : le processeur de la PlayStation pour la sonde New Horizons

Depuis quelques jours, la sonde New Horizons nous livre de belles images de Pluton. Pour réaliser cet exploit, les ingénieurs de la NASA ont utilisé le même processeur que celui de la première PlayStation.

La conquête et l'observation spatiale sont souvent un formidable mélange de bricolages et autres idées ingénieuses. La sonde New Horizons ne fera pas mentir ce constat. Cette dernière est équipée d'un processeur MIPS R3000 CPU, le même qui était présent à l'intérieur de la première PlayStation, sortie en 1994.

L'information rapportée par le site américain The Verge a de quoi faire sourire, pourtant ce choix est de plus logique pour les ingénieurs de la NASA. Ils "n'ont pas besoin de puissance, mais de fiabilité" selon The Verge. Lors du lancement de la sonde en janvier 2006, ce processeur était déjà dépassé, mais offrait toujours les qualités recherchées par la NASA. Le maillon faible de la première PlayStation restait son bloc optique. Le processeur lui, a toujours été fiable.

New Horizons devrait continuer son voyage. Après Pluton, elle se dirigera vers la ceinture de Kuiper, un anneau composé de petits corps célestes et situé aux limites de notre système solaire.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut