Singe

Photo : pas de copyright pour un selfie pris par un singe

Le bureau américain du copyright vient de publier une note expliquant qu'il ne reconnaissait que le travail original produit par un humain.

Selon l'organisme fédéral, une photographie prise par un singe ne peut pas être soumise au copyright. Cet exemple est lourd de sens puisqu'il renvoie à l'affaire opposant le photographe David Slater à Wikipedia.

En 2011, en Indonésie, un macaque à crête vole l'appareil photo de David Slater et réalise des autoportraits (selfie). Les images font le tour du monde et se retrouvent postées par des Internautes sur Wikipedia les considérant comme libres de droits, car prises par un singe. Le photographe a demandé la suppression des clichés, menaçant de porter l'affaire devant les tribunaux.

La décision du bureau américain du copyright prendra effet en décembre et concerne le travail produit par la nature, un animal, une plante ou créé par une chose divine ou surnaturelle. Ainsi, les peintures réalisées par des éléphants ne peuvent donc pas être soumises au copyright. Les oeuvres inspirées par un esprit divin sont revanche acceptées.

à lire également
Ce mois-ci c’est la photographie qui est à l’honneur dans notre itinéraire d’expositions, qui nous mènera jusqu’à Valence (Salgado le vaut bien). Et bien plus loin encore grâce aux œuvres elles-mêmes, des Amériques à la Syrie en passant par Dubaï. Bon voyage, et n’oubliez pas d’emporter un livre.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut