Nissan Cube : Belles rondeurs

Essai. Le Japon nous surprendra toujours. Véritable phénomène de mode au pays du soleil levant,
la Nissan Cube débarque enfin en France. Les occidentaux sont-ils prêts à accueillir cette petite voiture pétillante ? Rien n'est moins sûr.

L’automobile a toujours été intimement liée à la question du design. Qu’il s’agisse de marquer les esprits ou bien de diminuer la résistance à l’air, les lignes extérieures de nos voitures n’ont jamais cessé d’évoluer. Pourtant la sortie de la Dacia Logan a été vécue par beaucoup comme une importante régression esthétique. Malgré un physique disgracieux, la Roumaine n’a eu aucun mal à devenir l’une des meilleures ventes du marché. Le prix et la simplicité ont été sans aucun doute des facteurs décisifs. Dans ce contexte particulier, Nissan tente un nouveau pari avec un design particulier inspiré des rondeurs de Jennifer Lopez.
Cube rond
Disponible depuis dix ans au Japon, la Nissan Cube est enfin commercialisée en Europe. Cependant, contrairement à ce qu’indique son nom, ses designers ont préféré arrondir les angles. La légende voudrait qu’ils se soient inspirés des courbes de Jennifer Lopez pour dessiner le véhicule. Au final, la Nissan Cube ne laisse personne indifférent et possède déjà ses détracteurs comme ses fans. Les plus mauvaises langues la comparent déjà au premier Fiat multipla, bien connu pour son physique disgracieux. Pourtant, malgré une apparence hors norme, la Nissan Cube rappelle l’importance de la beauté intérieure.
Le plus beau est à l’intérieur
Concurrente directe de la Citroën C3 Picasso, la Nissan Cube se distingue par un intérieur agréable et confortable invitant au cocooning. Par ailleurs, elle bénéficie de plusieurs équipements de série tels que le toit panoramique vitré, la climatisation ou bien encore l’ESP. Nissan a choisi de viser un public jeune et dynamique en proposant plusieurs options de personnalisation qui vont des jantes aluminium blanches à l’illumination “magique” de l’intérieur.
La Nissan Cube est déclinée en deux motorisations : un bloc 1.6 essence de 110 chevaux et un turbo diesel 1.5 dci rejetant respectivement 151 et 135 grammes de CO2 par kilomètre pour des consommations mixtes de 6,6 et 5,2 litres au cent. Commercialisée à partir de 17 400 euros, elle ne bénéficie d’aucun bonus ni malus écologique pour cette année 2010.
Intérieur et confort 5/5
La Cube est un canapé sur quatre roues. Les sièges sont particulièrement confortables. Les plus grands apprécieront l’importante place laissée à leurs jambes mais aussi à leur tête grâce à une hauteur de plafond élevée. Les plastiques sont de bonnes qualités tandis que le design intérieur regorge de petits détails qui feront la différence. Les multiples options de personnalisation rendront l’intérieur encore plus unique.
Motorisation 2,5/5
Sans aucun doute le gros défaut de la Nissan Cube. La motorisation se montre parfois poussive pour le poids de l’engin. Il ne faudra pas attendre des accélérations fulgurantes ni des performances hors normes. L’insertion sur autoroute demandera souvent un effort d’anticipation. Un peu plus de nerf n’aurait pas été un luxe. La Nissan Cube reste une voiture citadine facile à vivre qui demande une conduite douce et fluide.
Comportement routier 3/5
Là encore, la Nissan Cube pourra être rapidement prise à défaut. La tenue de route est honorable mais montre vite ses limites en cas de conduite rugueuse. Au final c’est en ville que la Nissan Cube est la plus à l’aise. Malgré une longueur de 4 mètres, elle se faufile sans souci dans la circulation et dispose d’un faible rayon de braquage.
Verdict
Malgré une motorisation limitée et une tenue de route améliorable, la Nissan Cube se démarque par un design unique et un intérieur plus que confortable. Difficile d’apprécier d’autres sièges une fois que l’on a gouté à ceux de la Cube. Dès lors, à motorisation équivalente, la Japonaise prend le pas sur la Citroën C3 Picasso. Reste cette ligne particulière qui ne plaira pas à tout le monde. Pour tomber amoureux, il faudra lui ouvrir les portières.
Nissan cube 1.6 l essence, 110 chevaux, à partir de 17 400 euros, bonus neutre.

à lire également
12e traversée de Lyon
Au volant de leurs vieilles 4L et autres 2CV, les collectionneurs de modèle de luxe et d’automobiles anciennes ont parcouru les rues de la capitale des Gaules ce dimanche à l’occasion de la 12e traversée de Lyon. Leurs gros cylindres et leurs vieux moteurs ont fait vibrer les rues lyonnaises ce dimanche. Pour la 12e […]
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut