Lyon : Solaari de LDLC lance son sabre laser sur Kickstarter

Solaari qui appartient au groupe lyonnais LDLC lance le financement participatif de ses sabres laser sur Kickstarter. Une promotion qui parvient à ne jamais citer le nom de Star Wars, malgré les fortes allusions qui n’échapperont à personne.

Comment lancer des sabres laser sur le marché sans s'attirer les foudres des avocats de Disney prêts à lancer la moindre attaque en cas de référence à Star Wars ? C'est le pari que s'est lancé Solaari, appartenant à l'entreprise lyonnaise LDLC.

À partir du 3 janvier, la filiale proposera sur Kickstarter un financement participatif pour son Waan, un sabre laser entièrement connecté et personnalisable qui se décline en plusieurs modèles. Doté d'une autonomie de 6h40, il réagit au mouvement pour émettre des sons, tandis que son faisceau lumineux pourra être modifié grâce à une application sur smartphone. Histoire d'animer les soirées en famille, lors de combat épique,  le Waan peut également diffuser ses sons en Bluetooth sur une enceinte ou un casque audio.

Les références à Star Wars sont évidentes, mais Solaari ne parle jamais de la série de films, histoire d'éviter un procès de la part de Disney qui détient les droits de la saga. Les prix devraient débuter autour de 170 euros. Les "bons" sabres laser qui peuvent être utilisés pour recréer les combats de la saga dont on ne doit pas prononcer le nom tournaient jusqu'à présent autour de 250 / 300 euros. Nous ne manquerons pas de mettre à jour ce papier à 20h lors du lancement de la campagne pour cet objet destiné avant tout au loisir, mais qui ne permettra pas de se faire un manteau avec un Wampa.

mise à jour : la campagne est lancée sur kickstarter.solaari.com

Les 20 premiers sabres sont à 169 euros, les 100 suivant à 199 euros, puis 229 euros.

à lire également
Comœdia façade
Dans un contexte marqué par une baisse nationale de la fréquentation des salles de cinéma en 2018, quel impact pour les salles de Lyon ? Découvrez le classement des cinémas de l'agglomération pour cette année 2018.

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut