Lyon : qui est derrière le site tcl2020.fr et son questionnaire Google ?

"Participez au grand débat sur l'avenir des TCL". Le site Internet tcl2020.fr a été mis en ligne mi-mars, souhaitant récolter les avis des habitants de la métropole de Lyon sur le réseau de transport en commun. Pourtant, malgré la présence d'un questionnaire Google Forms, il s'agit d'une opération à but politique.

Le site Internet tcl2020.fr est en ligne depuis mi-mars. À travers un questionnaire Google Forms, il propose aux habitants de la métropole de "Participez au grand débat sur l'avenir des TCL", proposant de répondre à neuf questions plus ou moins fermées sur les tarifs, le confort des métros et bus, la fréquence de passage des transports ou la sécurité. Un dixième point permet de faire des propositions. Néanmoins, sur la page d’accueil, impossible de savoir qui est derrière cette initiative, aucun auteur n'est mentionné. Il faut se rendre dans les mentions légales pour découvrir que le site est la propriété de la Fédération des Républicains du Rhône et de la Métropole.

Pour la deuxième fois de l'année, la fédération locale des Républicains lance une opération en ligne, sans se mettre en avant explicitement sur la page d’accueil, le précédent étant la pétition contre les 70 km/h sur le périphérique (lire ici). Dans les deux cas, un tract papier accompagnait les opérations, mentionnant lui "Les Républicains". Cependant pour tous ceux qui arrivent directement sur les sites, notamment via les moteurs de recherche où les réseaux sociaux, il faut donc fouiller pour connaître la paternité.

Questionnaire à but politique via Google

Tcl2020.fr soulève également une nouvelle question : celle de voir une formation politique utiliser le service Google Forms pour recueillir des opinions de citoyens. On est loin de la préférence régionale chère au patron des Républicains Laurent Wauquiez. Alors que des alternatives libres et françaises existent comme Framaforms, la fédération locale s'est donc tournée vers un outil du géant américain. Le choix peut être encore plus problématique lorsqu'il est lié à la vie d'un parti politique toujours prompt à défendre la souveraineté nationale.

Par ailleurs, d'autres points de débats sont présents. Même s'il est précisé sur le site "Aucune information personnelle de l’utilisateur du site tcl2020.fr n’est publiée à l’insu de l’utilisateur, échangée, transférée, cédée ou vendue sur un support quelconque à des tiers", ainsi que "En aucun cas, elles ne seront communiquées à des tiers", l'utilisation de Forms est soumise aux conditions de Google et les données transitent par les serveurs du géant américain (les plus courageux pourront toujours aller lire les longues règles de confidentialité et conditions d'utilisation de Google sur le sujet).

De manière plus basique, il est possible de voter autant de fois qu'on le souhaite, enlevant à ce questionnaire toute sa pertinence puisqu'il est facile de le détourner et d'influencer les résultats qui arriveront chez les Républicains. À plus d'un égard, la fédération locale ne rend service ni à ceux qui souhaitent participer à ce débat devant obligatoirement passer par Google, ni à ses propres intérêts, la consultation pouvant être facilement manipulée par des tiers extérieurs.

Lire aussi :

Lyon  : les Républicains jugent le réseau TCL, sans rien proposer

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut