Loi Renseignement : à peine votée, déjà contournable et inefficace ?

Les députés français ont voté mardi 5 mai la loi Renseignement. Largement critiquée par les acteurs du web, jugée liberticide par certains citoyens, elle serait déjà contournable.

Demain, tous suspects, tous surveillés ? La loi Renseignement a été votée par les députés mardi. Elle va poursuivre son parcours législatif et devrait être présentée prochainement au Sénat. De nombreux acteurs du web et citoyens ont dénoncé une loi liberticide. L'un des volets les plus polémiques reste l'installation de boites noires chez les opérateurs. Ces systèmes seraient capables de repérer des comportements suspects grâce à des algorithmes. On ignore cependant quels seront exactement "les comportements suspects".

Néanmoins, alors que la loi n'est pas encore mise en place, il serait déjà possible de la contourner. Pierre Col de la société lyonnaise Antidot livre sur zdnet.fr un petit guide pour "apprendre à protéger notre vie privée, en chiffrant vos données et communications" face à une loi "pourrait s’avérer extrêmement liberticide si elle tombait entre de mauvaises mains" (lire le guide ici).

Le blogueur donne plusieurs outils comme utiliser la combinaison d'un VPN et Tor, le chiffrement des données à l'aide de solutions comme TrueCrypt ou LUKS, le chiffrement des e-mails avec GPG, la mise en place d'une messagerie instantanée sécurisée à l'aide d'OTR et la protection des communications mobiles grâce à une application comme RedPhon. Bien sûr, ces outils restent parfois techniques et peu accessibles aux néophytes. Pierre Col conseille ainsi aux citoyens d'aller se former dans des "Cafés Vie privée".

À travers son guide, Pierre Col rappelle implicitement que cette loi pourrait bien être moins efficace que prévue : "les « vrais méchants » que sont les terroristes, djihadistes, gangsters et autres trafiquants connaissent et utilisent déjà ces outils".

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut