Sourcil

Les 8 nouveaux spots de la rentrée

L'antiquaire ()

Ne soyons pas brutaux, mais il faut bien se rendre à l’évidence : les montagnes, la campagne, le bord de mer, c’est bel et bien fini. C’est désormais la ligne d’horizon des vacances de la Toussaint que fixent nos regards surmenés. Heureusement, en cette rentrée 2010, Lyon a accouché de nouveaux lieux propres à cultiver un certain art de vivre. Fonçons !

Liqueurs savantes

Une devanture discrète, un sas d’entrée équipé de lourds rideaux stoppant net la curiosité des badauds depuis la rue. Bref, une adresse d’initiés venus pour la tranquillité de ce descendant des speakeasy bar. A l’intérieur, les murs de briques, les tons chocolat, l’éclairage à la bougie et la musique jazzy revisitent le New-York des années de la Prohibition. Le spectacle de Marc et Yoann, le duo chic de barmen sanglés de noir, qui dosent, transvasent, secouent les liquides avec des gestes amples et précis, vaut aussi le détour. De sacrés passionnés, toujours à l’affût de la demande spéciale pour sortir de leur carte plutôt orientée « cocktails apéritifs ». « Ils permettent d’ouvrir l’appétit au lieu de saturer les papilles en sucre  », explique Marc, le patron de l’Antiquaire, évadé du Soda bar. Détail qui ne gâche rien au tableau : on peut grignoter sur place. Une adresse bien troussée qui réservera bientôt d’autres surprises.
Cocktail : 8 euros avant 22h, 10 euros après. Ouvert de 19h à 1h du matin.

L’Antiquaire, 20 rue Hippolyte Flandrin, Lyon 1er. 06 34 21 54 65.

Réveillez le Mac Gyver qui sommeille en vous

clés de l'atelier ()

Cette rentrée, des cours d’un nouveau genre ont fait leur entrée au programme : place à des ateliers électricité, plomberie, montage de cloisons, tout fixer dans tout... Autant de compétences dont vous ne pouvez pas vous vanter ? Vous savez ce qu’il vous reste à faire. Grâce à cette adresse maligne imaginée par deux Lyonnais en pleine reconversion professionnelle, les femmes n’auront plus à attendre que monsieur soit dans de bonnes dispositions pour réparer le robinet qui fuit (depuis 3 mois) et les hommes, honteux de leur maladresse quand il s’agit de manier la perceuse, pourront enfin se soigner. Loin des regards indiscrets et coachés par des pros du bricolage.
10 cours au choix. 29 euros l’heure.

Les Clés de l’atelier, 40 rue Jaboulay, Lyon 7e. Tél. 04.72.71.30.08.

Belles pousses

Un peu à l’écart de l’agitation, le restaurant le Potager des halles a doublé de volume pour laisser place à un nouveau bistrot mitoyen : le Bistrot du potager. On le tient de Franck, le sympathique et imposant chef des deux lieux, ici on aime le produit pur, bien choisi. Surtout, on y mange ce que l’on veut, en fonction du temps dont on dispose et de ses envies, à toute heure : du café-croissant matinal au ballet des tapas susceptibles de chiper au déjeuner et au dîner leurs prérogatives, en passant par de petits sandwichs (3 euros) destinés à caler les appétits au pied levé et le solide menu du soir. Manières souples, ardoise à l’âme baladeuse qui suit les saisons, décor lumineux. De bien belles choses à des prix gentils.
Tapas midi et soir, autour de 4 euros ; plat du jour à 10,50 euros, formule midi entrée+plat+dessert à 16,50 euros ; menu à 26,50 euros le soir.

Le Bistrot du potager, 3 rue de la Martinière, Lyon 1er. Tél : 04.72.00.24.84.

communauté du goût ()

Du bon, du beau, du goût

D’accord, l’adresse a été créée il y a trois ans par Frédéric Bessard, un membre du mouvement Slow Food. Mais ce qui a changé, c’est que l’adhésion à ce club de gourmands éclairés s’est démocratisée : 15 euros sans obligation d’achat de produits contre les 86 euros du début. Après s’être acquitté de cette formalité, à vous les pots des amis, les ateliers cuisine et les séances de dégustation durant lesquelles les palais avides de saveurs authentiques, faites dans les règles de l’art, nouvelles parfois, étudieront les caractéristiques de quatre vins, dûment accompagnés de saucisse sèche de Noir de Bigorre, de sardines au piment d’Espelette et Jambon de Bayonne Belle-Iloise… Sans remettre la main au portefeuille. L’entrepôt, revampé de manière contemporaine, fait aussi épicerie et l’on peut y dégoter quelque 300 références de petits producteurs triés sur le volet, à des prix pas si éloignés de ceux pratiqués en grandes surfaces. Pour notre part, on a signé.
Mercredi :14h-18h ; Jeudi : 16h à 21h ; Vendredi :10h30-18h ; Samedi : 10h30 à 12h30.

La communauté du goût, 25 rue Chinard, Lyon 9e. Tél. 04.72.85.93.11.

Don’t wonder anymore

Il y a cinq ans, Magali et Martin ouvraient un restaurant, rue des Augustins. Succès rapide : l’assiette est excellente, soignée sans être prétentieuse et les prix pratiqués ne créent pas de mouvement de panique en fin de repas. A quelques pas de là, ils viennent de lancer le Wunderbar, un bar de poche ouvrant ses portes à 18h, qui se prête particulièrement bien au rituel de l’apéro : la terrasse paisible bordée de bois, les vins au verre tournant autour de 5 euros, leur habile mise en valeur par la charcuterie fine, les rillettes et les terrines faites maison. Pour les jours plus frais, le repli stratégique se fait à l’étage où l’on trouve quelques tables et bientôt des canapés. Bonne nouvelle : l’apéro gourmand se pratique les lundis aussi et l’endroit fait épicerie, pour les humeurs plus casanières.

Le Wunderbar, Rue Hippolyte Flandrin, face à l’école de la Martinière, Lyon 1er.

Ton transistor contre mon pull tricoté main

Vous savez bien, tous ces objets, accessoires et vêtements dont la seule vue vous file illico un efficace mal de tête tant ils nous encombrent et que, bizarrement, on garde, on ne sait pas trop pourquoi. Las ! Désormais, on sait pourquoi : pour les apéros Troc-Broc que vient de lancer le Café Cousu. Une fois par mois, de 16h à 21h, dans le plus pur style « à la bonne franquette », l’endroit met à disposition des amateurs ses tables et sa bonne humeur pour une séance de brocante vide-grenier. Vente ou troc, à vous de choisir. Lors de la première édition de septembre, une participante a vendu pour 200 euros de denrées, grâce à une politique de petits prix.
Prochain Troc-Broc : à la mi-octobre.

Café Cousu, Passage Thiaffait, 19 rue René Leynaud, Lyon 1er. Tél 04.72.98.83.38.

Sourcil ()

T’as de beaux sourcils, tu sais ?

Cet institut aux allures de boudoir ne se préoccupe que de la beauté du regard, au poil près. Sa mission : redessiner des sourcils harmonieux malgré des années d’épilation acharnée, étoffer la ligne de cils qui battent de l’aile, le tout grâce à différentes techniques à la pointe de l’esthétique : restructuration de sourcils, extension et rehaussement de cils… Vous qui êtes un descendant d’Adam, ne passez pas votre lecture, l’homme peut aussi se sentir concerné par le sujet (à moins d’être membre du fan-club d’Emmanuel Chain). Ces recettes beauté qui font un tabac depuis quatre ans à Paris arrivent à Lyon le 28 septembre.

Atelier du Sourcil, 18 rue Bugeaud, Lyon 6e. Tél. 04.78.52.04.83.

Savoir faire prendre la mayonnaise

Voici le dernier avatar du speed dating : le « cook dating ». C’est la librairie In Cuisine qui teste la formule de la séduction en tablier en cette rentrée 2010 et propose de cuisiner les célibataires, à coup de gingembre, céleri, fruits de mer, vanille… Pas bête ! Ceux qui s’y retrouveront auront déjà au moins un point un commun : l’amour de la bonne chère. Ah ! briser la glace entre le blanchiment des pois gourmands et le déglaçage d’un magret de canard, glisser ses plus brillants faits de CV en fouettant l’appareil d’un moelleux au chocolat, c’est tellement plus poétique.
Prochaines dates : le 8 octobre pour les 25-35 ans, le 5 novembre pour les 35-45 ans de 18h30 à 20h30. Le cours est suivi de la dégustation du repas préparé. 45 euros. Réservation requise.

In Cuisine, 1 place Bellecour, Lyon 2e. Tél. 04.72.41.18.00.

à lire également
Pour son premier grand rendez-vous avec la Ligue des Champions, la chaîne RMC Sport du groupe Altice, n'a pas répondu présente. De nombreux bugs ont empêché les clients de regarder le match Liverpool-PSG alors qu'ils ont payé jusqu'à 19,90 euros.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut