Le livre de la semaine

Une jolie façon de dire à quel point le langage est magique, libérateur, inépuisable source de connaissance, de joie et de jeu... Ce credo jaillit de ce livre avec un enthousiasme contagieux, à peine freiné par le poids des références littéraires et savantes. Pétri de culture classique, Abraham Bengio, ancien directeur régional de Rhône-Alpes et actuel directeur des services à la Région, est facilement intimidant. De prime abord, il peut paraître un peu cuistre et pédant. Son livre aussi. Mais l'humour qui l'anime, l'enthousiasme qui le déborde et la naïveté qui pointe balaient très vite ces impressions. Avec ce haut fonctionnaire, pas de froide mécanique intellectuelle, mais un gai savoir, chaleureux et jubilatoire. Abraham Bengio ne livre donc pas un traité théorique sur les langues, mais donne un témoignage vivant et vibrant des richesses du plurilinguisme. "Mon rapport intime aux langues est le fruit des noces d'une ville étrange : le Tanger de l'époque de la "zone internationale" et d'une exception culturelle : nos lycées français à l'étranger" écrit Abraham Bengio. Né à Tanger au Maroc il y a 57 ans, il parle la jakétia, variante locale du judéo-espagnol, baigne dans l'arabe, entend l'hébreu avec son père, apprend le français dès la maternelle, puis l'espagnol, l'anglais, le latin, le grec, le catalan, etc. Dans cette moisson de langues, un coup de foudre décisif : le français. "En apprenant le français, je suis en quelque sorte born again, "né pour la deuxième fois"" raconte-t-il. Son livre est un plaidoyer pour le plurilinguisme "une des formes les plus hautes de la liberté". Puis, dans un entretien avec Thierry Renard, Abraham Bengio déborde sur la VIe république, le conflit israélo-palestinien, la Shoah, le patrimoine ou l'école. Il se montre parfois un peu vieux jeu et élitiste quand il confie sa méfiance pour les pédagogues, son attachement à "l'esprit d'émulation" et au "goût de l'effort" ou sa gêne d'hugolâtre face à la poésie contemporaine. Mais il est toujours libre d'esprit, passionnément curieux, et incroyablement enthousiaste !

Abraham Bengio, Quand quelqu'un parle, il fait jour, éditions La passe du vent. Conférence-Débat avec Abraham Bengio, "Le plurilinguisme aujourd'hui, à l'heure de l'Europe" le 13 décembre à 17h à Decitre, 29 place Bellecour, 69002 Lyon

à lire également
Reihane Taravati, Liao Yiwu et Alaa El Aswany – Assises internationales du roman 2019 © Reihane Taravati / Manuel Braun / Marc Melki (montage LC)
50 écrivains de 20 nationalités différentes sont attendus à Lyon à partir de lundi, jour d’ouverture des 13es  Assises du roman, sur le thème : “Le courage de la dissidence”. Avec Alaa El Aswany, Reihane Taravati et Liao Yiwu pour commencer.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut