iPhone 4S : est-ce le moment de se réengager auprès de son opérateur mobile ?

Attendu par les amateurs d'Apple, l'iPhone 4S est aussi le plus beau cadeau qui puisse arriver aux opérateurs français avant le débarquement Free. En effet, ce nouveau mobile permettra de gagner des nouveaux abonnés mais aussi de pousser les anciens à se réengager 2 ans de préférence, histoire d'éviter toute future infidélité. Dès lors faut-il se réengager pour avoir l’iPhone 4S* ?

Au terme d’une conférence soporifique, l’iPhone 4S a été dévoilé. Point de changement niveau design, seul l’intérieur est modifié. Au programme : processeur deux cœurs, sept fois plus rapide que l’ancien, appareil photo 8 mégapixels avec une ouverture à f/2.4, double antenne, puce 3.5G, et surtout autonomie améliorée. Véritable nouveauté de cette année, le système de reconnaissance vocale Siri permet de tout demander à son téléphone qui se transforme alors en assistant intelligent. Une fonction bien pratique à la maison, mais qui pourra vite devenir ridicule dans la rue. Imaginez-vous, en public, à hurler sur votre téléphone pour qu’il vous donne le cours de la bourse ou bien note votre rendez-vous chez le médecin ! Cependant ces nouvelles fonctions devraient suffire à convaincre les fans de la pomme, qui ne manqueront pas d'appeler leur service client mobile dès le 7 octobre, date des pré-commandes et tenteront de négocier un prix.

Dès lors, si vous n'êtes plus engagé chez votre opérateur, ou bien si vous n'avez plus que six mois ou moins à rester avec lui : félicitations, vous êtes son nouvel ami. Effrayé et résolu à ne pas vous laisser partir chez Free en janvier, il devrait être prêt à vous faire un pont d'or pour vous garder. Par ailleurs, pas la peine d'attendre l'arrivée du trublion du net, les nouvelles offres illimitées qui viennent d'apparaître, notamment chez Numericable, suffisent déjà à le pousser à tout faire pour ne pas vous perdre. Conséquence logique, il est ouvert à des efforts commerciaux pour vous permettre d'acquérir votre iPhone à prix d'ami. Seule condition : il va falloir vous réengager un ou deux ans. La première durée étant au passage la plus avantageuse pour vous, même si le tarif du mobile est alors gonflé d'une trentaine d'euros. Ainsi, vous allez vous retrouver face à plusieurs situations possibles :

1) Il vous propose un iPhone à un prix proche de celui pratiqué pour les nouveaux abonnés (entre 150 et 200 euros), mais vous demande de garder votre ancien forfait. Si vos besoins en téléphonie restent modérés et que votre forfait actuel vous convient : pourquoi ne pas se réengager ? Reste la question du coût à l'année, les forfaits illimités se situant, pour l’instant, entre 24 et 40 euros ne proposent pas de mobile à prix réduit grâce à une subvention à l’achat.

Dès lors, un mobile nu se négociant autour de 600 euros, calculez tous les scénarios possibles à l'année et sélectionnez celui qui vous semble le plus avantageux. Par exemple, il est plus intéressant de prendre un forfait illimité à 55 euros par mois comprenant un téléphone à 200 euros, soit sur 860 sur un an, qu’un forfait illimité à 24 euros plus un mobile nu à 600 euros, soit 888 euros par an.

2) Il vous propose un iPhone à prix proche de celui pratiqué pour les nouveaux abonnés, avec la possibilité d'avoir un forfait illimité à tarif avantageux (entre 30 et 40 euros) : foncez ! Vous allez sûrement faire une bonne affaire. A l'année, l'ensemble sera d'un coût total proche du mobile nu. Il s'agit donc du meilleur scénario possible.

3) Il vous propose un iPhone plein tarif avec un forfait illimité ou avantageux à petit prix : il faut là encore réfléchir et calculer. Si le mobile et vendu entre 300 et 400 euros, voire plus, avec un forfait à plus de 40 euros : cela n'en vaut pas la peine.

4) Il vous propose l'iPhone à plein tarif et/ou sans possibilité de changer de forfait à moins que vous acceptiez de vous engager obligatoirement sur 2 ans. Non content de vous avoir eu comme client depuis des années, votre opérateur vous prend visiblement pour un pigeon. Sortez votre sourire le plus carnassier et soulagez-vous d'un : "au revoir" jubilatoire. Vous verrez l'herbe est plus verte ailleurs et surtout moins chère. Par ailleurs vous pouvez conserver votre numéro de mobile en demandant votre RIO que vous transmettrez par la suite à votre nouvel opérateur.

5) Vous n'êtes pas pressés et êtes prêts à attendre janvier 2012 et l'arrivée de Free : la voie de la sagesse vous réussit. D'ici là, vous aurez toutes les cartes en main, serez en mesure de comparer toutes les offres et pourriez peut-être même avoir le beurre et l'argent du beurre si votre opérateur fait face à un exode massif !

*fonctionne aussi avec un mobile Android qui supporte flash, ne nécessite pas iTunes et permet d'installer ce que l'on souhaite dessus.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut