Elizabeth Subercaseaux - Une semaine en Octobre

(Flammarion)
Dommage, Une Semaine en octobre est le seul roman d’Elisabeth Subercaseaux traduit en français. Auteure à succès au Chili, elle est l’une des révélations de la rentrée littéraire. Son roman aborde l’adultère par une structure narrative ingénue. Un homme découvre l’adultère de sa femme à travers la lecture du journal intime de celle-ci. Amant réel ou fantasmé, l’auteure joue sur l’ambiguïté. D’apparence légère, le roman gagne en profondeur au fil des pages avec le combat de l’héroïne contre la maladie, l’identification inattendue du lecteur au mari et le dénouement surprenant. Journaliste courageuse sous la dictature de Pinochet, Elisabeth Susbercaseaux est désormais un écrivain à suivre.

à lire également
Decitre, le groupe lyonnais de librairies, est en négociation avec Le Furet du Nord pour être vendu. Une cession qui pourrait voir lieu avant la fin de l'année. 
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut