Les lecteurs de la métropole ont choisi Roissy. C’est le roman de la Lyonnaise Tiffany Tavernier qui remporte le prix Summer 2019. Remis à sa lauréate vendredi soir, dans les salles de l’hippodrome de Parilly, en présence de nombreux participants à son élection.
Mina Benahmed Daho, Paola Pigani et Sophie Divry © DR / DR / Tim Douet
L’hippodrome de Parilly accueille bien sûr ce week-end pour la 33e Fête du livre de Bron quatre Goncourt (Nicolas Mathieu, Atiq Rahimi, Jérôme Ferrari et Éric Vuillard) parmi les nombreux écrivains présents. Mais, en ce 8 mars, nous avons choisi de mettre en avant Yamina Benahmed Daho, Paola Pigani et Sophie Divry, trois écrivaines puissantes qui viennent dialoguer à Bron.
Nicolas Mathieu © Bertrand Jamot (montage LC)
Nicolas Mathieu est l’une des têtes d’affiche de la Fête du livre de Bron 2019. C’est d’ailleurs lui qui l’ouvre, ce mercredi, à l’espace Albert-Camus. Entretien avec le lauréat du dernier prix Goncourt.
Wendy Delorme © Seymour Templar (montage LC)
La Villa Gillet saute sur l’occasion calendaire pour inviter la romancière Wendy Delorme à débattre avec l’auteur d’“Eros Capital”, le philosophe François De Smet. La question : sommes-nous aussi libres que nous le pensons ? Réponse le 14 février.
Valérie Manteau © Sigolène Vinson / Le Tripode
L’auteure du Sillon sera jeudi au TNG et samedi à la Coopérative du Zèbre. Avec ses souvenirs d’Istanbul, mais aussi sa vie présentement engagée à Marseille.
Patrick Timsit, à l’affiche des Célestins avec une adaptation du “Livre de ma mère” d’Albert Cohen © Tim Douet / Pascal Victor (montage LC)
Depuis plus de dix-huit mois, il parcourt la France avec un spectacle adapté du “Livre de ma mère” d’Albert Cohen. Écrit en 1954, un an après la mort de la mère de l’auteur, le texte est un hommage bouleversant et universel à toutes les mères. Patrick Timsit le propose seul sur scène, fin janvier au théâtre des Célestins.
L’écrivaine lyonnaise Carole Fives et la couverture de son livre “Tenir jusqu’à l’aube” © DR (montage LC)
Après le remarqué Une femme au téléphone, l’auteure lyonnaise Carole Fives continue dans Tenir jusqu’à l’aube sa remarquable entreprise de dénouage du nœud gordien de la question filiation/culpabilité. Elle en parlera ce mercredi à Lyon, à la librairie Passages.
Invités à Lyon pour les Assises du roman 2018 : Ian McEwan © Murdo Macleod, Alice Zeniter © Astrid di Crollalanza / Flammarion, Erwan Larher et Leïla Slimani © Tim Douet (montage LC)
À Lyon, mais aussi dans la région, la semaine du 21 au 27 mai sera littéraire. Les Assises internationales du roman 2018 lancent en effet lundi leurs débats, conférences, rencontres et autres événements décortiquant la littérature actuelle, d’ici et d’ailleurs. Zoom sur quelques grands thèmes de la manifestation.
François-Henri Désérable
Même si le Goncourt ne fait pas son ouverture, la Fête du livre de Bron promet comme les années précédentes des rencontres fortes (Tariq Ali, Grégoire Bouillier, Pierre Ducrozet…), sur des thèmes très variés : le rapport à l’enfance, l’Algérie, réalité/fiction, migration et frontières… Il y aura ce week-end à Bron des lectures, des ateliers pour les enfants, de la musique et bien sûr des piles de livres.
Aurélien Delsaux
Le deuxième roman d’Aurélien Delsaux, Sangliers, était l’un des plus passionnants, des plus marquants de la rentrée littéraire. Il le présente ce lundi soir à la librairie La Voie aux Chapitres. Entretien et critique.

Posts navigation

1 2 3 4 5