François-Noel Buffet
En concurrence avec Alexandre Vincendet pour être le candidat de la droite à la présidence de la métropole, François-Noël Buffet oppose son profil plus rassembleur, une rondeur sénatoriale et la carte de l’expérience. Le sénateur des Républicains se garde d’ailleurs bien d’égratigner Gérard Collomb. En revanche, il verdit son discours et propose une ligne E du métro qui irait jusqu’à Saint-Exupéry.
© Antoine Merlet
À l’instar de “Monsieur X contre De Gaulle”, le candidat mystère à la présidentielle de 1964 qui avait fait la une de L’Express (et s’avéra être Gaston Defferre), “Madame Z” est convaincue qu’il manque une candidature à Lyon pour tourner la page Collomb. En présentant – pour l’instant anonymement – sa candidature dans Lyon Capitale, cette personnalité lyonnaise espère susciter un large rassemblement de la gauche autour d’idées nouvelles pour l’agglomération.
Alexandre Vincendet, dans son bureau à la mairie de Rillieux-la-Pape, en 2015 © Tim Douet
Laurent Wauquiez a annoncé ce dimanche soir sa démission de la présidence du parti Les Républicains après son échec aux élections européennes. Pour le président départemental de ce parti, Alexandre Vincendet, maire de Rillieux-la-Pape, la droite “se fourvoie sur un créneau ultraconservateur” et doit redevenir “gaulliste” en parlant à l’électorat populaire. Entretien.
Marche pour le climat à Lyon © Antoine Sillières
La droite lyonnaise a longtemps eu le titre de plus bête de France. La voilà désormais sérieusement concurrencée par la gauche. À moins d’un an des municipales, celle-ci apparaît encore plus divisée, éparpillée en une dizaine de chapelles. Les derniers résultats électoraux montrent pourtant qu’une gauche unie aurait la possibilité de gagner la mairie de Lyon et la métropole.
Denis Broliquier à la mairie de Lyon, le jour de la réélection de Gérard Collomb © Tim Douet – 5/11/18
Force dominante avant les années Collomb, les centristes affichent depuis, élection après élection, leur division et une stratégie illisible. Ils se vendent à la découpe et 2020 ne devrait pas faire exception à la loi lyonnaise du centre.
Capture d’écran 2014-02-28 à 19.39.25
La bataille des comités de soutien n’a pas encore eu lieu. Entre David Kimelfeld et Gérard Collomb, les milieux économiques, culturels ou associatifs ne veulent pas exprimer une préférence qui pourrait leur revenir comme un boomerang en 2020.
David Kimelfeld et Gérard Collomb, à la finale du Bocuse d’Or 2019 © Maxime Jegat / PhotoPQR MaxPPP
Le poison de la haine se propage entre Gérard Collomb et David Kimelfeld. En avril, chacun a clarifié ses ambitions et sa stratégie. Les mouvements de troupe s’apparentent aux préparatifs d’une guerre fratricide au sein des majorités, à la mairie de Lyon et à la métropole. Dans les deux camps, la perspective de s’affronter dans les urnes dans moins d’un an n’est plus exclue. Plongée dans les coulisses d’une bataille impitoyable.
David Kimelfeld et Gérard Collomb au conseil métropolitain, le 10 juillet 2017, jour de l'élection du premier © Tim Douet
Le maire de Lyon, et ex-ministre de l’Intérieur d’Emmanuel Macron, se déclare officiellement candidat à la présidence de la métropole du Grand Lyon, occupée par David Kimelfeld depuis son départ pour Beauvau au printemps 2017.
David Kimelfeld a officiellement lancé sa campagne métropolitaine ce week-end. Samedi, il a tenu sa première réunion publique devant 300 personnes. Le mouvement qu'il a enclenché ce samedi doit conduire Gérard Collomb à se rendre à l'évidence : la dynamique a changé de camp. L'aventure lancée ce samedi s'annonce longue et mouvementée.
Grand Lyon – conseil de la métropole © Tim Douet
En 2014, Gérard Collomb s’était taillé un scrutin sur mesure. À un an de l’élection métropolitaine, le climat a changé. Pas encore assuré de pouvoir candidater à ce scrutin, à cause de l’émergence de David Kimelfeld, le maire de Lyon doit faire face à la poussée des Républicains dans l’Est lyonnais. Le scrutin devrait se jouer à Villeurbanne et dans le val de Saône, deux territoires dans lesquels tous les scénarios sont envisageables – Carte et analyse.

Posts navigation

1 2