Selon un communiqué officiel de Matignon, le Premier ministre Édouard Philippe a confié à Michel Boyon, conseiller d’Etat honoraire, "les missions de référent pour la protection des lanceurs d’alerte, conformément à la loi du 9 décembre 2016 relative à la transparence, à la lutte contre la corruption et à la modernisation de la vie économique", nous apprend le communiqué. Ahurissant, après l’escroquerie de la chaîne Numéro 23 et le scandale d’État dont il a été l’un des acteurs principaux entre 2011 et 2013 !
Pascal Houzelot
Alors que l’exécutif réfléchit à des réformes dans le secteur audiovisuel et que le CSA réclame de nouveaux pouvoirs étendus, notamment, aux vidéos sur Internet, la vraie question est passée sous silence : à quoi sert le CSA ? Et quelle est l’utilité des “autorités publiques indépendantes” et autres “autorités administratives indépendantes” ?
Pas d'image
Vous avez aimé l’escroquerie Numéro 23 ? Vous adorerez le scandale Médiamétrie, bien plus énorme et sophistiqué ! Ou comment être juge et partie, jusqu’à faire disparaître certaines radios des différents panels, téléphoniques comme informatiques.
Numéro 23 T1 T2 T3
Le rapport explosif de la commission d’enquête parlementaire sur la création des nouvelles chaînes de la TNT sera lundi 16 janvier en kiosques. L’intégralité du rapport, avec le débat entre les députés de la commission lors de son vote, est publié aux éditions Lyon Capitale/Lelanceur.fr
Pas d'image
Au cours de sa réunion du 8 décembre, la commission d’enquête sur “les conditions d’octroi d’une autorisation d’émettre à la chaîne Numéro 23 et de sa vente” a procédé à l’examen de son rapport. Le député (LR) Franck Riester y a défendu bec et ongles son vieil ami Pascal Houzelot, n’hésitant pas à tordre – voire à nier – le réel, comme il le fait depuis l’attribution frauduleuse de ce canal au lobbyiste proche de Pierre Bergé et d’Etienne Mougeotte. Florilège de propos inouïs, sur fond de scandale d’État.
Affaire Numéro 23
La commission d’enquête parlementaire qui étudiait les conditions d’attribution et de revente de la chaîne de la TNT Numéro 23 a rendu les conclusions de son travail. Un rapport aussi virulent est inédit sous la Ve République.
Étienne Mougeotte
La rédaction de Valeurs actuelles ne sait plus à quel sein se vouer, depuis qu’elle a découvert dans Le Point que son actionnaire Étienne Mougeotte avait aussi investi dans GénérationGay.
Patrick Drahi
Alors qu’une commission d’enquête de l’Assemblée nationale se penche sur l’octroi et la reprise de la chaîne Numéro 23, voilà que l’Autorité de la concurrence soupçonne Numericable d’avoir pris le contrôle effectif de SFR… avant d’avoir obtenu l’autorisation réglementaire de le faire.
Assemblée nationale
Les députés ont entériné lundi la création d’une commission d’enquête parlementaire dans le scandale Numéro 23. Elle sera chargée de faire la lumière sur les circonstances dans lesquelles l’autorisation d’émettre a été octroyée et sur les conditions de vente de la chaîne.
Manuel Valls
Pourquoi la gauche met-elle si peu d’empressement à dénoncer l’escroquerie de la chaîne Numéro 23, offerte par le trio Sarkozy-Boyon-Bygmalion au lobbyiste désargenté Pascal Houzelot, afin qu’il la revende deux ans et demi plus tard au duo Weill-Drahi ?

Posts navigation

1 2 3 4 10 11 12