lyon turin
Ce jeudi 22 décembre, il n’y aura pas eu débat parmi les députés : l’accord signé le 24 février 2015 entre Matteo Renzi et François Hollande a été sans surprise adopté en première lecture. Un immense projet qui comporte pourtant de nombreux opposants en dehors du Palais Bourbon.
Pas d'image
Ce mardi soir, l'Assemblée nationale a voté à l'unanimité le fonds indemnisation de victimes de la Dépakine.
Assemblée nationale
Parmi les députés du Rhône, aucun élu de gauche n'a signé la tentative de "renversement" du gouvernement socialiste sur son propre projet. Si tous les députés du Rhône Les Républicains ont voté pour la motion de censure de droite, le vote à l'assemblée n'a pas eu recueilli les voies nécessaires pour la retenir.
Assemblée nationale
L’affaire Barbarin réactive le débat relatif à la prescription pénale des crimes pédophiles et leur dénonciation par les personnes en ayant connaissance. Les associations Enfance et Partage et La Parole Libérée proposent une modification de la législation.
Assemblée nationale
L'Assemblée nationale a adopté aujourd'hui le projet de révision constitutionnelle, à 317 voix contre 199. Le Sénat examinera le texte à la mi-mars. Pour les élus du Rhône, les votes n'ont pas été aussi unanimes.
Pas d'image
Lundi soir, alors que l’Assemblée nationale votait l’article 1 de la révision constitutionnelle sur l’état d’urgence, plus de 400 députés étaient absents. Parmi les représentants du Rhône, seuls 5 des 14 élus ont voté. Premières justifications par Christophe Guilloteau, député Les Républicains, et Yves Blein, député PS.
Pas d'image
Dans une large majorité, les députés du Rhône étaient tout simplement absents. Le vote n’était pourtant pas des moindres : l’Assemblée devait décider si, oui ou non, l’état d’urgence serait inscrit dans la Constitution française.
François Hollande Congrès Versailles 16.11.15 AFP
Lettre ouverte de militants socialistes lyonnais qui demandent “à tous les députés et à tous les sénateurs de s’opposer et de voter contre ce projet porté par le président François Hollande et le gouvernement de Manuel Valls, dans chacune des chambres de l’Assemblée nationale et du Sénat puis en Congrès à Versailles”.
prostitution
L'Assemblée nationale a rendu son verdict sur la prostitution. L'ONG "Regards de Femmes", dont le siège se trouve à Lyon, se réjouit d'une "très grande avancée des droits humains fondamentaux par rapport aux violences sexuelles et sexistes."
Pas d'image
Le projet de loi sur la transition énergétique divise. Entre le texte adopté par l’Assemblée nationale le 14 octobre et celui qui sera présenté au Sénat ce mardi, le fossé se creuse. Si des avancées ont été constatées sur la mobilité douce, la biomasse ou la rénovation des bâtiments, un recul est à noter sur le nucléaire et les énergies renouvelables. Entretien avec Michèle Rivasi, députée européenne (EELV).

Posts navigation

1 2 3 4 5 7 8 9