Yann Cucherat  : "Sur mon petit nuage"

Yann Cucherat a décroché la médaille d'or aux barres parallèles lors des Championnats d'Europe dimanche à Milan, devançant son éternel rival, le slovène Mitja Petkovsek. Le Lyonnais est même passé tout près d'un doublé avec la médaille d'argent à la barre fixe. Interview.

Lyon Capitale : Yann, on imagine que vous êtes un homme comblé...

Yann Cucherat : Comblé avant tout par l'arrivée d'une petite fille, il y a cinq semaines. Ceci dit, je savoure ma victoire. Je suis sur mon petit nuage. J'ai hâte de passer du temps avec mes amis, que j'ai un peu mis de côté pendant les trois dernières semaines. Ma famille n'était pas présente à Milan. Ma femme devait venir avec notre petite fille mais comme elle n'a que cinq semaines, elle m'a encouragé de loin pour une fois.

Qu'est-ce qui a fait la différence avec le médaillé d'argent, le slovène Petkovsek ?

Ça s'est joué à la sortie où je me réceptionne bien tandis que lui fait un mini sursaut. Nous avons fait tous les deux de bons mouvements, avec peu de fautes d'exécutions. Sur la réalisation de l'enchaînement ? On a la même note de départ, et l'on ne commet aucune grossière erreur, hormis quelques petites hésitations, et encore je ne connais même pas les fautes que les juges ont noté. Je pense donc que c'est la sortie qui a fait la différence. Peut-être aussi le fait que je sois abonné à la deuxième place, les juges ont penché en ma faveur. La roue a tourné.

Un prochain objectif déjà en tête ?

Il y a plusieurs compétitions nationales qui vont arriver et qui vont me servir de préparation pour les Jeux de Londres (2012). Ce sera une mini-répétition. Même si ce n'est encore que le début du cycle olympique, je travaille essentiellement pour cette compétition.

Pour ceux qui ne vous connaissent pas encore, quel est votre parcours ?

J'ai commencé la gym à l'âge de 6 ans. J'en ai 29. Je suis rentré en structure de haut niveau, c'est-à-dire 25 à 30 heures d'entraînements répartis dans la semaine à l'âge de 10 ans, quand je rentrais en 6ème. Cela rythme mon quotidien depuis presque 20 ans. Ce n'est plus aussi contraignant qu'à l'époque. Aujourd'hui, cela fait partie de mon style de vie, je compose avec, même s'il y a des contraintes au quotidien. Mais ces inconvénients sont indispensables pour atteindre le haut niveau. Il y a tellement de joie sur ce genre d'évènements que les petits problèmes s'oublient vite.

Une grande fête s'annonce-t-elle ?

J'ai hâte de pouvoir retrouver mes proches, ma famille ainsi que tous les licenciés et dirigeants de mon club de la Convention gymnique de Lyon. J'ai envie de partager ces moments de bonheur avec eux.

Réaction de Gérard Collomb : "J'ai appris avec une joie intense le double exploit réalisé ce week-end par le gymnaste Yann Cucherat lors des Championnats d'Europe de Milan. En obtenant la Médaille d'Or aux barres parallèles et la Médaille d'argent à la barre fixe, le sociétaire de la Convention Gymnique de Lyon franchit un nouveau palier dans sa carrière internationale. C'est la première fois que ce sportif de très haut niveau obtient une médaille d'or européenne aux barres parallèles. Cette excellente performance couronne des qualités forgées au cours de plusieurs années d'entraînement et le talent d'un sportif d'exception. A ce titre, j'avais remis le 26 janvier dernier le " Lion du Sport " à ce gymnaste reconnu de tous pour son grand coeur. Au nom de tous les Lyonnais, c'est avec un immense plaisir que j'adresse mes félicitations les plus vives à Yann Cucherat dont les résultats contribuent pleinement au rayonnement de Lyon."

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut