Xavier Sadourny revient sur les raisons de son départ du LOU

Ce n’était pas un poisson d’avril. Lundi, Xavier Sadourny, a annoncé à ses joueurs son départ du LOU Rugby. L’ancien joueur, arrivé au LOU en 2006 puis promu entraîneur en février 2012, s’occupera la saison prochaine du centre de formation de Clermont.

Qu’est-ce qui a motivé votre départ du LOU ?

C’est un choix personnel et familial. J’ai pris cette décision, il y a quinze jours. Je souhaitais me remettre en danger, voir autre chose. Je ne peux pas dire que je suis arrivé à la fin d’un cycle mais c’est une opportunité qui m’a été donnée.

Avez-vous hésité ?

Oui, très longuement. J’ai pesé le pour et le contre. Avec mon épouse, on a bien réfléchi. Ce nouveau poste et ce nouveau projet m’ont convaincu d’y aller (poste d’entraîneur principal au centre de formation de Clermont, Ndlr).

C’était le bon timing pour l’annoncer à vos joueurs ?

Il n’y a jamais vraiment de bon timing. Tout se sait très vite dans le milieu du rugby, il fallait donc l’annoncer rapidement aux joueurs. Ils ont été surpris mais c’est la vie. J’ai fait un choix.

Vous avez fait ce choix au regard de la saison éprouvante…

Vous savez, le métier d’entraîneur est difficile. La saison même si elle n’est pas terminée a été éprouvante mais riche d'enseignements. Je ne pars pas du LOU uniquement en raison des résultats sportifs mais j’ai été séduit par le projet qu’on m’a présenté.

On vous sent ému ?

Effectivement. J’ai tout de même passé sept ans au LOU. J’ai vécu des moments forts. C’est une belle aventure humaine. Avec les joueurs, on s’est vraiment régalé. Je me suis construit à Lyon en tant que joueur, j’ai découvert et appris le métier d’entraîneur. C’est une page qui se tourne…

Avant votre départ, on imagine que vous souhaitez offrir à Lyon une montée en Top 14...

C’est un peu l’objectif. Ca serait le plus cadeau que je puisse faire au LOU.

Faire défiler vers le haut