Tour du Mont-Blanc : randonnée mortelle

175 km, 10 000 m de dénivelé. Chaque année, des milliers de marcheurs s’engagent sur le Tour du Mont-Blanc. Un livre retrace l’histoire de la plus populaire des randonnées d’Europe, à travers des photos superbes. Il a été récompensé par le prix mondial du Livre de l’image de montagne.

Tour du Mont-Blanc ()

Vue depuis les Houches ©Pascal Bachelet

"Les sentes du Tour du Mont-Blanc, qui constituent la fameuse “Ronde” de Samivel, ont été foulées depuis des temps immémoriaux, par nécessité d'abord, avant l'avènement de la marche de plaisir à l'époque des romantiques", écrit l'historien Gabriel Grandjacques.

Au XIXe siècle, le tour du mont Blanc se fait à la demande, avec des guides et des mules. Au XXIe siècle, des milliers de coureurs empruntent ces mêmes sentiers, à la fin du mois d'août, dans le cadre de l'Ultra-Trail du Mont-Blanc (UTMB).

Le tour du mont Blanc est l'un des chemins de randonnée les plus populaires d'Europe. Trois pays (France, Italie, Suisse), cinq heures de marche quotidienne pendant six à dix jours, 170 km et 10 000 m de dénivelé positif.

C'est aussi un voyage au cœur de la vie montagnarde, avec ses alpagistes, ses aubergistes, ses fromagers, ses fruitiers, ses guides, ses randonneurs. "C'est quelque chose de très habité, de très humanisé", explique le photographe Pascal Bachelet, qui a donné vie à ce livre.

Un véritable ouvrage de photographie, qui donne à voir les paysages grandioses et exceptionnels, à la découverte des vallées, des massifs, des glaciers avec leur faune et leur flore, mais aussi qui montre les scènes de vie de là-haut, "l'envers du décor de la vie des gens qui ont une activité sur le tour du Mont-Blanc".

Tour du Mont-Blanc a été distingué par le prix mondial du Livre de l'image de montagne, au salon du livre de Passey 2015.

Tour du Mont-Blanc – Photographies Pascal Bachelet, textes Manon Rescan et Gabriel Grandjacques, préface de Jean-Christophe Ruffin. 240 pages. 196 photographies. 35 euros.
Tour du Mont-Blanc ()

Lever de soleil sur les pyramides calcaires et la vallée de Courmayeur depuis la Casermetta ©Pascal Bachelet
Tour du Mont-Blanc ()

Coucher de soleil sur la pointe de Mya, depuis le refuge des Mottets ©Pascal Bachelet
Tour du Mont-Blanc ()

"Le métier de fromage est un métier de solitude. Pendant quatre mois, j'enchaîne les journées, sans un jour de congé et sans redescendre en ville" Syril chez les frères Juglaret ©Pascal Bachelet
Tour du Mont-Blanc ()

Chez les frères Juglaret, on chauffe à l'ancienne, au feu de bois, le petit-lait du beaufort qui sert à fabriquer le sérac ©Pascal Bachelet
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut