Thimothée Kolodziejczak : "Une grande fierté" (vidéo)

Thimothée Kolodziejczak rejoint l'OL sous la forme d'un prêt parce qu'il n'est pas encore majeur. "Les instances internationales interdisent les transferts pour les mineurs et c'est pour cela que Thimothée fait l'objet d'un prêt avec option d'achat qui pourrait déboucher prochainement sur un contrat définitif de 3 ans", explique Marino Faccioli, directeur administratif de l'OL. Très intimidé par la présence de nombreux journalistes, "Kolo" qui était sollicité par Manchester United a préféré s'engager en faveur de l'Olympique Lyonnais . "Je n'avais pas la confiance de Lens. J'ai vite compris que je n'aurais pas joué, même en Ligue 2. C'est vrai, qu'au début j'ai été tenté par Manchester mais j'ai préféré opter pour Lyon. Pour moi, c'est une grande fierté de rejoindre l'OL."

Le jeune latéral gauche déclare avoir découvert une certaine joie de vivre au sein du vestiaire lyonnais. "J'ai été bien accueilli. Il faut dire que je connais quelques joueurs comme Yanis Tafer ou Sébastien Faure. Mais ce qui m'a surpris, c'est que j'ai découvert des gens simples." L'arrivée entre Rhône et Saône du jeune Thimothée Kolodziejczak pose toutefois quelques interrogations. Pourquoi avoir recruté un joueur dont certains ne connaissaient même pas l'existence il y a quelques jours ? Claude Puel s'en explique : "Il fait partie d'une génération dorée au même titre que les Tafer, Mehamha, Faure ou Grenier. C'est une belle promotion qui a toutes les qualités pour s'imposer au plus haut niveau."

Razik Brikh

à lire également
Le défenseur central de l’OL Mapou Yanga-Mbiwa, le 7 mai 2016 à Décines – Match OL-AS Monaco © Romain Lafabrègue / AFP
Il a accepté de sortir de son silence pour Lyon Capitale. Le défenseur central de l’OL Mapou Yanga-Mbiwa, qui s’entraîne quotidiennement avec l’équipe réserve, a complètement disparu des radars depuis décembre 2017. Arrivé en 2015 en provenance de la Roma, le joueur âgé de 29 ans est sous contrat avec le club rhodanien jusqu’en juin 2020. Mais il ne se fait guère d’illusions : son avenir s’inscrit loin de Lyon.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut