Tennis : la désillusion de la Lyonnaise Caroline Garcia aux JO de Rio

La paire française victorieuse à Roland-Garros s'est fait sortir dès son entrée en lice par une modeste doublette japonaise. La triste apothéose d'une première journée plutôt décevante pour le sport français, et notamment ses représentants lyonnais.

Têtes de série numéro 2 du tournoi olympique, elles ne verront même pas le second tour. La paire française du double de tennis féminin, composée de la Lyonnaise Caroline Garcia et de Kristina Mladenovic, s'est inclinée pour son entrée en lice ce samedi. Les Françaises ont été battues par les Japonaises Misaki Doi et Eri Hozumi, respectivement 35e et 308e joueuses mondiales. Elles se sont inclinées en trois sets et 1h40 de jeu (6-0, 0-6, 6-4). Une déception amère pour la paire quatre fois titrée en 2016, notamment à Roland-Garros, qui visait l'or à Rio.

Le premier set catastrophique des Françaises s'explique par un imbroglio... vestimentaire. En cause, une clause du règlement, placé sous l'autorité de la Fédération internationale de tennis (ITF), qui oblige les membres d'une même paire à porter des tenues absolument identiques. Menacées de disqualification pour ce détail, les Tricolores sont pressées de trouver une solution. Dans l'urgence Caroline Garcia enfile finalement un maillot de sa coéquipière... qu'elle a dû mettre à l'envers pour ne frustrer aucun sponsor.

L'épisode du "tee-shirt gate"

Une situation qui a suscité l'ire de Kristina Mladenovic après la rencontre. "Ce scénario hors court nous a coûté bcp d'énergie et malheureusement notre tennis n'a pas été à la hauteur et nous n'avons pas réussi à faire basculer le match", a-t-elle déploré sur son compte Twitter. Furieuse de ne pas avoir été avertie par sa fédération de ce point de règlement, la joueuse a chargé la FFT sur le réseau social.

"Être aux JO ! ! ! ! partir sur notre match de double & être en stress total car l'ITF ne nous laisse pas jouer dans des couleurs différentes. Pour au final devoir prêter une tenue (par chance que j'avais en +) à ma partenaire de sponsor different qu'elle devra porter à l'envers lors de tout le match. Merci à notre fédé de nous avoir mis dans de bonnes conditions de jeu et de s'être renseignée sur le règlement", a écrit la Française.

 

"Je n'aurai pas eu une tenue de plus dans mon sac on se serait fait disqualifier des jeux olympiques !", a ajouté Kristina Mladenovic.

Les ambitions françaises en double, évoquées par le directeur tecnhique national Arnaud Di Pasquale, reposent donc désormais sur la paire masculine Mahut-Herbert. Quant à Caroline Garcia, elle débutera dans le tournoi simple cet après-midi face à la Brésilienne Teliana Pereira, 135e joueuse mondiale.

Comme Caroline Garcia et Kristina Mladenovic les athlètes français, et notamment ceux originaires d'Auvergne-Rhône-Alpes, ont eu du mal à entrer dans la compétition.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut