Taxe à 75 % : Aulas évoque une possible grève des clubs

Selon le site Internet du Journal Du Dimanche (JDD), les clubs de football professionnels pourraient se mettre en grève pour protester contre la taxe à 75 %. Un boycott de la 11e journée de Ligue 1 et de la 12e de Ligue 2 est envisagé le week-end du 26 octobre. Jean-Michel Aulas, le président de l’OL réagit sur cette possibilité.

"Jean-Pierre Louvel (président de l’UCPF, Ndlr) m’a confirmé cette décision qui a été prise, qui est d’exprimer une position très tranchée. J’espère qu’on n’aura pas à en venir à des extrémités. Si on n’arrive pas à discuter, il y a un moment où il faut savoir ce qu’on veut et j’ai cru comprendre que c’était la tendance actuelle (la grève). Un certain nombre de président est très remonté", a expliqué ce mercredi soir JMA.

Avant de poursuivre : "Certains clubs estiment que c’est la grève ou mourir. Michel Seydoux (le président de Lille, Ndlr) a dit qu’il était prêt à déposer le bilan si la taxe était maintenue. Ce n’est pas un jeu mais un acte de survie. Il faut le voir comme un cri d’alarme plutôt qu’une menace. Il faut voir qui peut payer la taxe et ne pas faire payer ceux qui ne peuvent pas".

Une session extraordinaire aura lieu le 24 octobre prochain au siège de l’UCFP pour décider ou non d’une grève.

3 commentaires
  1. guidoline - jeu 17 Oct 13 à 0 h 54

    Aulas dans son meilleur rôle : le pleureur. Qu'un ultra libéral comme lui menace de faire grève serait à hurler de rire si ce n'était pas dans le même temps une insulte à la population. Que les milliardaires du foot regardent ce qui se passe autour d'eux et fassent preuve de décence ! Il faut prendre l'argent là où il est. De plus, personne n'oblige Aulas à rémunérer des joueurs - qui plus est inefficaces - plus de 1 million d'euros par an…

  2. rémi - jeu 17 Oct 13 à 11 h 26

    Si les collectivités qui soutiennent à bout de bras l'O.L .(places achetées, soutiens divers au projet du grand stade, création d'infrastructures...)fonctionnaient comme M. Aulas, ils mesureraient les dépenses faites chaque année pour le foot et le rapport en terme de résultats sportifs...investissement nul !

  3. populiste - ven 18 Oct 13 à 18 h 40

    Le grand capital qui parle de grèves pour des gens qui roulent à 150 000 euros mini mensuels... Lorsque l'on atteint un tel niveau il faut réfléchir sérieusement à un départ...

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut