Soir de fête à Gerland

Compte rendu.

Juninho, El Maestro !

Avant la rencontre, une délégation des Bad Gones qui fêtent leur vingt ans font leur tour d'honneur. Sonny Anderson, l'idole de Gerland, assiste à ce match au sein du Kop Virage Nord. Les BG déploient un magnifique tifo " 3 blasons, 20 ans de passion " alors qu'on pouvait lire du côté de la tribune Jean Bouin : " De la D2 à la C1, de Jean Bouin au Virage Nord, 20 ans d'histoire forgés à Gerland ". Les supporters Lyonnais sont prêts à faire la fête. Pour ce match contre Strasbourg, Alain Perrin doit se passer des services de Fred qui s'est blessé la veille. L'entraîneur de l'OL avait choisi d'aligner Karim Benzema à la pointe de l'attaque lyonnaise et de laisser Milan Baros sur le banc. 11 ème minute, Hatem Ben Arfa s'infiltre dans la surface de réparation strasbourgeoise mais Cassard s'interpose. Deux minutes plus tard, Govou centre pour Benzema qui remet intelligemment à Källström. Le Suédois crusifie Stéphane Cassard d'un extérieur du gauche. (1-0) 19ème minute, Juninho double la mise pour l'OL en transformant un coup franc. Magnifique ! (2-0) Les deux équipes rentrent aux vestiaires sur ce score de 2 buts à 0 pour l'OL.

Ola à Gerland !

Alain Perrin a profité de la mi-temps pour effectuer un premier changement. Hatem Ben Arfa est remplacé par Kader Keita. Strasbourg fait le maximum pour revenir, à l'image de la 63ème minute et cette belle frappe de Pascal Johansen, repoussée en corner par Vercoutre. 65ème minute, Källström sert Benzema qui d'une facilité déconcertante trompe Cassard. (3-0) Les spectacteurs de Gerland entament une ola. 69ème minute, Benzema sort et Baros fait son entrée sur la pelouse. 72 ème, l'attaquant Tchèque loupe l'immanquable ! Son tir vient raser le poteau de Cassard. Dommage. Cinq minutes plus tard, Milan Baros va se rattraper en servant impeccablement François Clerc qui d'un pointu du droit inscrit le quatrième but pour l'OL. En tribune de presse, Bernard Lacombe esquisse un petit sourire. 80ème minute, Paisley commet une faute sur Govou en pleine surface de réparation. L'arbitre désigne le point de pénalty. Kim Källström se charge de le transformer. (5-0) Gerland exulte ! Lyon s'impose sur un score fleuve face à Strasbourg.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut