Caroline Garcia Roland-Garros 2017
© C.Dubreuil/FFT

Roland-Garros : Caroline Garcia en route pour les 8e de finale

La Lyonnaise n'a fait qu'une bouchée de la Roumaine Irina-Camelia Begu sur le court Suzanne-Lenglen. Une victoire en deux sets (6/1, 6/3) qui lui ouvre les portes des huitièmes de finale.

Seule Française encore en lice en huitièmes de finale, Caroline Garcia doit maintenant s'imposer face à l'Allemande Angélique Kerber pour poursuivre la compétition. Ce samedi, la Lyonnaise n'a pas eu beaucoup de difficulté à battre la Roumaine Irina-Camelia Begu en 16e de finale. En un peu plus d'une heure, la n°1 française a pris confiance par une victoire en deux sets (6/1, 6/3). Un match bien plus fluide que celui qui l'avait opposé à la Chinoise Shuai Peng pour accéder au troisième tour. La suite ne devrait cependant pas s'apparenter à une promenade de santé. Ce lundi à 11 heures, Caroline Garcia se trouvera face à Angélique Kerber.

Adversaire redoutable et redoutée

Tête de série n°12, l'Allemande s'est longuement battue pour se qualifier face à Kiki Bertens. Un match de plus de deux heures où la Néerlandaise n'a rien lâché (7-6[4], 7-6[4]). Une adversaire redoutée par Caroline Garcia. "Elle a gagné des Grands Chelems, elle a été numéro 1 mondiale, elle a l'habitude des deuxièmes semaines en Grand Chelem, d'enchaîner les matches difficiles" a-t-elle déclaré en conférence de presse. "C'est une gauchère, c'est toujours un peu différent. Cette année, elle rejoue du bon tennis, plus solide que l'an dernier. Il faut que j'arrive à mettre mon jeu en place, que je sois agressive. Elle ne donne pas beaucoup de points, il faut que j'arrive à garder de la maîtrise" a-t-elle ajouté. L'année dernière, la Lyonnaise avait terminé la compétition en quart de finale, battue par la Tchèque Karolína Plíšková.

à lire également
caroline-garcia-celebre-sa-victoire-face-a-caroline-wozniacki-le-27-octobre-2017-a-singapour_5967640
Le joueuse de tennis lyonnaise s'est imposée sans trembler ce dimanche, face à la Tchèque Karoline Pliskova (7-6, 6-3), remportant son premier trophée depuis celui glané à Pékin il y a un an, le 6e en carrière.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut