Rémy Grosso : "Il ne faut pas se décourager"

Malgré une frustration légitime d’avoir perdu contre Castres, vendredi au stade de Gerland (18-16), alors que le LOU n’a pas démérité et aurait pu même remporter le match, l'ailier Rémy Grosso veut croire à un sursaut d’orgueil de sa formation.

Quelle est votre réaction à chaud à l’issue de cette nouvelle défaite pour le LOU ?

Rémy Grosso : Cette dernière pénalité de Castres fait mal. Car nous étions bien dans le match. Une nouvelle fois, il nous échappe au dernier moment. C’est frustrant. Au niveau du score, c’est la première fois qu’on arrive à accrocher une si grosse équipe. La semaine dernière, au Racing Métro, malgré la bonne performance, on ne pouvait pas prétendre gagner, au niveau du score on était loin…Alors que ce soir (vendredi), perdre de deux points, c’est rageant. Ça se joue à peu de choses. Ce n'était pas un match terrible à voir, avec beaucoup de pénalités et de mêlées. C’est Castres qui l’emporte, c’est tant pis pour nous.

Le scénario doit vous laisser un sentiment d’amertume ?

Tout à fait. Quand on mène d'un point à trois minutes de la fin…il y a une pénalité pour nous du milieu de terrain, on se dit qu’on est bien et malheureusement on la rate. C’est dur. Ce n’est pas évident à digérer.

Vous êtes encore en phase d’apprentissage…

Oui, mais j’ai l’impression qu’on a fait moins fait de fautes bêtes. Au niveau du replacement défensif, on a fait l’effort de reculer, de ne pas se faire prendre. Mais c’est clair que ce n’est pas encore suffisant. On continue d’apprendre. J’espère que ça paiera vite.

Cette défaite ne risque-t-elle pas de laisser des traces ?

A chaud, je pourrais vous répondre par l’affirmatif. Mais non, il ne faut pas se décourager. On n'a pas tendance à le faire. On est un groupe soudé. On ne perd pas le Nord. On a un objectif de viser le maintien, on va le tenir jusqu’au bout. On ne va pas baisser les bras. Même si tous les week-ends, on va vivre de tels matches, croyez-moi, on va s’accrocher et ne rien lâcher.

à lire également
Longtemps timides et maladroits, les Lyonnais se sont d'abord appuyés sur leur mêlée pour faire plier les Parisiens, avant d'exploser leur défense, à 15 contre 14, en fin de match. Avec cinq essais inscrits pour zéro encaissé, le Lou marque le point de bonus offensif, et se replace provisoirement 4e de Top 14, avant la rencontre entre Montpellier et le Racing.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut