Première défaite de la saison pour les Lions

Le LHC-Les Lions a perdu un match à sa portée contre les Diables noirs de Tours (2-4). Trente secondes dans le troisième tiers ont décidé de l’issue de la partie.

La rencontre entre deux équipes invaincues a tenu toutes ses promesses mais a vu le LHC perdre pour la première fois de la saison. Les Lions savaient qu’ils rencontraient un adversaire plus expérimenté. Les Diables noirs de Tours ont en effet été rétrogradés de Ligue Magnus pour raisons financières (ils sont interdits de jouer les play-offs, donc de monter à l’échelon supérieur).

Premier tiers plutôt équilibré entre les deux équipes mais se sont bien les Lions qui regagnent les vestiaires avec une avance d’un but. Le LHC a su profiter de sa supériorité numérique (deux pénalités pour les Tourangeaux) pour ouvrir la marque (18ème minute) par l’intermédiaire de Damien Croux, assisté de Wikström et Deserable. Auparavant, Nicolas Deshaies et Daniel Svedin s’étaient particulièrement illustrés. Le défenseur avec ses cinq frappes, dont trois cadrées. Et le portier avec douze arrêts (33 sur l’ensemble de la rencontre), dont trois de grande classe. Mais le Suédois n’a rien pu faire à la 7ème minute lorsque le défenseur des Diables noirs D’ascanio décrocha un lancer dans sa lucarne gauche (1-1).

20 secondes de déconcentration rédhibitoires

L’égalisation n’entamait pas le moral des Lions qui repartaient à l’abordage et étaient récompensés à la 35ème minute par le deuxième but de Damien Croux, assisté par Deserable. Mais Tours revenait à la marque trois minutes plus tard par Lietava qui élimina presque toute la défense, étonnamment passive, et trompait Svedin d’un lancer tout en toucher. Les anciens pensionnaires de la Ligue Magnus attaquaient le troisième tiers très forts et parvenaient à inscrire deux buts en moins de vingt secondes (2-4). Croux avait failli donner l’avantage aux siens tout juste une minute plus tôt. Rageant.

Les Lyonnais étaient sonnés mais encore debout. Ils étaient même tout près de réduire l’écart à deux reprises mais manquaient de réussite (50ème minute). Les Diables noirs se sont ensuite attachés à contrôler le match et même si l’équipe a été fortement remaniée cet été, on sent que l’expérience, plus que le talent et l’envie, a décidé du vainqueur du soir. En deux matchs à Charlemagne contre deux des favoris de la poule, les Lyonnais ont prouvé qu’ils auraient un rôle à jouer cette saison, même si le résultat n’est pas au rendez-vous. Ils auront l’occasion de se rattraper dans une semaine à Toulouse.

Sébastien Gonzalvez

Photo : Sébastien Vellawww.sebasphotos.com

Prochain rendez-vous à Charlemagne le 27 octobre en coupe de France contre Villard de Lans (Ligue Magnus).

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut