Pas d'exploit pour L'OL

Pour la 3e année consécutive, l'OL ne passe pas le stade des 8es de finale de la Ligue des Champions.

Une fois la rencontre terminée, on se dit que les Lyonnais ont finalement été plus près de l'humiliation que de la qualification. Incapable de dépasser la ligne médiane balle au pied ou même d'enchaîner plusieurs passes, L'OL n'a jamais été en mesure d'ouvrir le score face à un Barcelone des grands soirs. Et ce sont logiquement les Catalans qui ont inscrit un premier but à la 25e minute par Thierry Henry, bien lancé en profondeur par Marquez. A peine le temps de reprendre ses esprits que l'ancien Gunner, oublié une fois de plus par Clerc, marque son second but de la soirée à peine deux minutes plus tard (27e).

Les Barcelonais, voyant bien que l'OL est pour le moment incapable de réagir, continuent d'attaquer et corsent l'addition à deux reprises. D'abord par Messi, assez transparent jusque-là, qui y va de son but au terme d'une superbe action en solitaire (40e). Puis c'est Eto'o, qui profite d'une erreur de jugement de Cris pour finir le travail (43e). Mais sur leur seule action, les Gones vont réduire la marque après une tête de Makoun suite à un corner de Juninho (45e). 4-1 à la pause. La messe est dite.

La deuxième mi-temps débute aussi fort que la première avait fini. Delgado déborde côté droit, centre pour Benzema qui laisse intelligemment passer pour Juninho. Le Brésilien trompe Victor Valdès d'un beau plat du pied. A deux buts de la qualification, l'OL n'a pourtant jamais été en mesure d'inquiéter le grand Barça. Pas la moindre occasion de buts avant la 83e minute de jeu et une frappe de Benzema au-dessus. Les Catalans se sont contentés de contrôler, inscrivant même un cinquième but par Seydou Keita à la 93e de jeu, alors que les Lyonnais ne jouaient plus qu'à dix suite à l'expulsion de Juninho.

Pas ridicules, mais clairement un niveau en dessous des Barcelonais, les Olympiens ne participeront pas pour la troisième année d'affilée aux 8es de finale de la Ligue des Champions. L'OL pourra longtemps regretter de ne pas avoir fini premier de sa poule. Sans nul doute, le Sporting Portugal était un adversaire bien plus abordable.

Gaétan Mathieu

Les Réactions :

Claude Puel : 'Barcelone a mieux joué que nous, et je félicite leurs joueurs, mais mon équipe était venue pour gagner. Le ballon bougeait vite, et les deux manches de cette confrontation ont donné lieu à de bons matches. Le Barça a pratiqué un jeu très ouvert, ce qui nous a empêchés de développer notre jeu habituel. Leur prestation en première mi-temps nous a renversés, ce qui a rendu tout retournement de situation trop difficile. Nous sommes revenus dans certains matches, comme face à la Fiorentina, mais cette fois nous n'y sommes pas parvenus'

Pep Guardiola (entraîneur Barça) : 'Nous avons très, très bien joué. En première période, nous avons fait tout ce qu'il fallait, de l'attaque à la défense. Après la pause, nous avons été pris de doutes, mais nous avons retrouvé le pas en quelques minutes. Nous devions courir après le ballon, car nous n'arrêtions pas de le perdre, et maintenir une ligne défensive plus haute.De plus, nous avons prêté une grande attention à Karim Benzema, et nous n'avons pas concédé de coup franc aux abords de la surface que Juninho aurait pu exploiter. C'était une bonne prestation, mais rien de plus : nous n'avons rien accompli.'

Karim Benzema : 'Ce soir, nous sommes tombés sur une équipe plus forte que nous. On n'a pas vu le ballon. C'est forcément une déception de se faire éliminer sur un tel score.'

Ederson : 'C'est une défaite difficile à encaisser car elle est très lourde. Il faut assumer, le Barça était plus fort que nous. Ils nous ont mis la pression dès l'entame de match. On n'a pas su défendre ensemble. Il nous reste le championnat où il ne faudra rien lâcher et se montrer solidaire.'

Recueilli par R.B, au Camp Nou.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut