OM - OL : Lyon tombe à Marseille 4 buts à 2

L’OL s’est lourdement incliné au stade Vélodrome dimanche soir, avec une défaite 4 buts à 2 face à l’OM. Plus que le score, c’est la manière qui surprend dans cette défaite. Cela faisait longtemps que l’on n’avait pas vu Lyon aussi mal en point, surtout défensivement. L’objectif n’est plus la 4e place, mais bien de garder la 5e…

Dès les premières minutes du match, Lyon se montre dangereux, avec une action entre Gomis et Lacazette, mais qui se termine sur un hors-jeu. Mais, très vite, la tendance s’inverse. D’ailleurs, signe inquiétant dans les 20 premières minutes, la possession est largement à l’avantage de l’OM, chose très rare cette saison pour l’OL. Cette domination phocéenne est concrétisée dès le quart d’heure de jeu. Sur un coup franc venu de la gauche, Souleymane Diawara est étrangement seul au point de penalty. La défense s’est loupée, et ce n’est qu’un début.

Bisevac au banc des accusés

Le Serbe, qui remplace Bakary Koné suspendu, a passé une sale soirée sur le terrain. Souvent dépassé et en retard, il n’aide pas le reste de la défense à être plus sereine. A la 26e, sur un centre au deuxième poteau, l’arrière-garde rhodanienne est encore absente, et Thauvin trompe de la tête Anthony Lopes. 2-0, et la révolte ne semble pas se manifester. L’OL est malmené, on n’en avait plus l’habitude.

Juste avant la mi-temps, Arnold Mvuemba redonne espoir à son équipe grâce à une magnifique frappe dans la lucarne de Mandanda. On se dit que le scénario du match aller va se répéter, mais dans le bon sens cette fois. Au contraire.

L’OL lâche

Cet élan est très vite brisé, dès le retour des vestiaires, avec un but qui symbolise la faiblesse défensive lyonnaise de ce dimanche soir. Gignac, lancé en profondeur, élimine par des crochets dans la surface Umtiti et Bisevac, et marque son premier but de la soirée après un arrêt de Lopes. Cette défense est spectatrice sur le quatrième but où, après deux tirs repoussés par le gardien lyonnais et une relance plein axe de Bisevac, Gignac est seul pour reprendre dans le but vide. Le Portugais est encore mis à contribution à plusieurs reprises et permet à l’OL de ne pas prendre une valise. En fin de match, l’orgueil lyonnais si souvent observé cette saison se manifeste par un but de Bafé Gomis, son 9e but contre Marseille. Avec cette défaite conséquente, Lyon surveille ses arrières et voit l’OM menacer sa 5e place…

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut