OL : une bête blessée prête à tout dévorer ?

Après le non-match en Ligue des Champions contre Schalke (3-0), Lyon est attendu au tournant, ce dimanche soir à Gerland, pour le choc de la 15e journée de Ligue 1 contre le PSG.

17 points sur 21 en championnat. Lors de ses sept derniers matches de Ligue 1, Lyon, d’un point de vue comptable, a fait quasiment un parcours sans faute (5 victoires et 2 nuls). Au niveau du jeu, c’est une toute autre histoire. Le septuple champion de France peine toujours autant dans ses entames de match, à l’image de la première mi-temps catastrophique contre Lens. "Pour moi, il y a deux visages, à domicile et à l’extérieur. Pourquoi, je ne sais pas ? C’est peut-être un problème mental, et puis parfois on devrait moins prendre de risques, et ne pas vouloir jouer à tout prix", concède Jérémy Toulalan. Le milieu de terrain de l’OL espère que son équipe a retenu la leçon. "A nous de rectifier le tir dimanche, et de faire deux mi-temps et un match complet. Côté joueurs, nous avons parlé entre nous, et la réponse se fera sur le terrain."

La fessé infligée par Schalke en Ligue des Champions (3-0), sera-t-elle digéré dimanche soir ? Claude Puel ose l’espérer. "C'est une autre compétition. Il faut continuer sur notre bonne dynamique face à un concurrent direct, a-t-il déclaré. Ce sera un match difficile face à un adversaire que l'on a affronté en Coupe de la Ligue. Nous avions fait un très bon match jusqu'à la 85e minute de jeu. Le PSG est bien. On cherchera à gagner cette rencontre. Est-ce une chance ou un inconvénient d'affronter Paris après Schalke 04 ? Ni l'un, ni l'autre. Après une fessée on a envie de rejouer rapidement. Nous saurons recevoir le PSG."

Makoun, une nouvelle fois sacrifiée à Gerland ?

Dans ces duels entre Lyonnais et Parisiens, les Gones dominent les débats à Gerland avec 14 victoires, 10 nuls et 7 défaites. Malgré ces statistiques défavorables, le PSG, en forme en ce début de saison, semble confiant à l'heure d'affronter l’OL. "Les Lyonnais savent que cette année on peut compter sur Paris, souffle Guillaume Hoarau. Nous allons à Lyon confiants, sereins et sûrs de nos forces", poursuit l’attaque parisien.

A Lyon, la semaine a été plutôt calme, malgré les déclarations de Jean-Michel Aulas ("Il y a un décalage entre les vertus mentales et la qualité technique des joueurs") en forme d’avertissement à ses joueurs, appelés à prendre pleinement leurs responsabilités. Vendredi, l’entraînement des Lyonnais sous l’œil intrigué des médias était essentiellement consacré à une mise au point tactique, avec un travail sur les replis défensifs. Si comme à l’accoutumée, Claude Puel n’a rien laissé filtré sur son onze de départ, l’incertitude demeure essentiellement sur qui de Miralem Pjanic ou de Jean II Makoun (lire interview dans Lyon Capitale du mois de décembre) sera amené à remplacer Yoann Gourcuff (forfait) au sein de l’entrejeu rhodanien.

à lire également
Grand stade Parc OL
Plusieurs incidents ont éclaté avant et pendant le match opposant l’Olympique lyonnais à l’Olympique de Marseille. Les supporters de l’OM n’avaient pas le droit de se déplacer au Groupama Stadium ce dimanche soir pour la rencontre contre l’OL. Pourtant cette décision préfectorale n’aura pas empêché les incidents. Avant le match, un feu de broussaille a […]
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut