OL / OM : Un choc sans saveur

Lyon continue à faire du surplace en championnat.

La possibilité pour Marseille de rejoindre Lyon en tête du classement, des déclarations chocs d'Hatem Ben Arfa dans la presse, un 'fight'entre supporters avant la rencontre (lire ici) : ce duel entre l'OL et l'OM s'annonçait chaud bouillant. Et pourtant lors de cette première mi-temps, on s'est ennuyé ferme à Gerland. Très peu d'occasions de part et d'autre, même si c'est les joueurs de Claude Puel qui se sont montrés plus entreprenants durant ces quarante-cinq premières minutes de jeu.

Au retour des vestiaires, les deux équipes ne se livrent pas, comme si ce score de parité arrangeait les affaires des lyonnais et des marseillais. Comme on pouvait s y attendre, à la 81ème minute, lorsque Eric Gerets décide de sortir Hatem Ben Arfa au profit de Kaboré, le milieu de terrain marseillais quitte la pelouse de Gerland sous les sifflets. Le natif de Clamart a beaucoup tenté mais sans grande réussite. Les deux équipes se quittent sur un score nul et vierge (0-0). A l'issue de cette rencontre, l'OL conserve donc la tête de la Ligue 1 avec trois points d'avance sur l'OM, Bordeaux et Paris.

OL Infos

Deux supporters interpellés

A la mi-temps du match, deux supporters lyonnais ont été interpellés dans la tribune du Virage Sud dont l'un en possession d'un couteau (lire ici)

Santos à Gerland

Libéré jeudi après deux mois de détention en Espagne, Santos Mirassiera a assisté à la rencontre OL/ OM en compagnie des 2000 supporters marseillais qui avaient fait le déplacement à Gerland.

" Liberté pour le coiffeur de Santos "

C'est avec beaucoup d'humour que le Kop Virage Nord a salué la libération de l'Ultra marseillais Santos Mirassiera en déployant une banderole : 'Liberté pour le coiffeur de Santos'.

à lire également
Les images sont spectaculaires. Des dizaines de fumigènes ont été craqués en même temps sur des ponts de la Saône vendredi soir. Des feux d’artifice étaient même visibles.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut