OL - Ligue 1 : l'OL s'offre le derby (2-0)

Dans une ambiance de feu, l'Olympique lyonnais est allé chercher la victoire contre l'AS Saint-Étienne, s'imposant deux buts à zéro. Des réalisations de Darder et Ghezzal ont permis au Parc OL de pleinement profiter de son tout premier derby. Tout ça avec une affluence record.

Dans une enceinte étincelante, porté par un public omniprésent, l'Olympique lyonnais a décroché un succès important contre les Verts. Bien rentrés dans le match, pressant haut, les Gones ont globalement maîtrisé la première période. Ils ont été récompensés de leurs efforts à la 41e minute, moment que Sergi Darder a choisi pour débloquer la situation. Posté au deuxième poteau, il place le ballon de la tête, trompant deux défenseurs ainsi que Stéphane Ruffier. 1-0 à la pause.

Une deuxième période plus poussive mais un gros finish

Au retour des vestiaires, l'OL se casse les dents sur une ASSE plus conquérante, récupérant la balle plus près de la surface lyonnaise. Toutefois, les Rhodaniens ne flanchent pas, remettant la machine en route dans le dernier quart d'heure. Bien aidés par des remplaçants apportant de l'impact, ils ont su profiter d'un certain nombre d'approximations dans les transmissions stéphanoises. S'en sont suivis plusieurs contres, avant que Rachid Ghezzal, sorti du banc, ne scelle la victoire des siens (88e). D'une belle frappe croisée, le Décinois a marqué des points malgré un temps de jeu réduit. Belle conclusion à une soirée capitale pour l'OL.

Un derby inaugural réussi pour le Parc OL

Avec désormais 13 points au compteur, l'Olympique lyonnais prend la cinquième place du classement de Ligue 1. Il s'agit d'ailleurs du meilleur total des Gones depuis la saison 2012-2013, à ce stade du championnat. Cependant, la star du match était ailleurs. En tribunes, les spectateurs sont venus en nombre, permettant au Parc OL de battre son record d'affluence (avec 57 050 places vendues). Mieux, pour son premier derby, le "formidable outil" a brillé. Les chants ont sans cesse résonné dans les travées de l'enceinte lyonnaise, emmenés par deux kops en fusion. En témoignent les doubles tifos d'avant-match, permettant aux virages Nord et Sud de se mettre grandement en valeur. Pour l'OL, place désormais à la trêve internationale, qui verra notamment Nabil Fekir retrouver les Bleus. Question Ligue 1, rendez-vous est pris samedi 15 octobre, sur la pelouse du leader niçois. Un nouveau duel intense pour les hommes de Bruno Genesio.

Olympique lyonnais 2-0 AS Saint-Étienne

Pour Lyon :

Buts : Darder (41e), Ghezzal (88e)

à lire également
Martin Terrier, après son but en Ligue 1 contre Strasbourg, le 24 août 2018 © Philippe Desmazes / AFP
L’attaquant de l’OL Martin Terrier, 21 ans, se raconte à Lyon Capitale. S’il joue peu, concurrence oblige, le natif d’Armentières (Nord) est conscient qu’il doit forcer sa nature, travailler sur l’aspect mental pour s’imposer au sein du onze lyonnais.
Faire défiler vers le haut