Mercato : Aulas va discuter avec Cris

En marge d'une réception organisée en l'honneur des féminines de l'OL, Jean-Michel Aulas a accepté de faire un tour d'horizon sur le mercato lyonnais. Il revient notamment sur les propos de Cris dans le dernier Lyon Capitale.

Pouvez-vous faire un point sur le mercato ?

Nous avons l'ambition de faire les choses le plus rapidement possible. Nous ne pouvons rien annoncer tant que rien n'est signé et que les clubs concernés ne se sont pas prononcés. On espère que ça va se décanter rapidement.

On parle de trois ou quatre arrivées...

Je pense qu'il y aura trois arrivées. Il y a trois retours de prêts potentiels : John Mensah, Frédéric Piquionne qui est en bonne voie de conclusion d'un accord en Angleterre puis Jérémy Pied. Outre ces trois joueurs dont un seul pourrait rester, je pense que trois joueurs sont susceptibles de nous rejoindre .

La piste Jimmy Briand est-elle votre priorité ?

Jimmy Briand fait partie, au même titre que d'autres joueurs de Ligue 1, des candidats potentiels pour remplacer Sidney Govou (en fin de contrat, NDLR) dont nous avons la certitude qu'il va quitter l'effectif. Toutefois, les choses ne sont pas plus avancées avec lui qu'avec les autres. Et puis, vous imaginez bien que si ces pistes étaient avancées, je n'en ferai pas part aux médias, tant qu'elles ne sont pas conclues.

Le voyage de Bernard Lacombe au Brésil a-t-il permis d'approfondir quelques pistes ?

Il faut lui demander car je ne l'ai pas encore croisé. Ceci étant, cela a permis d'identifier un certain nombre de pistes.

Dont Paulo Henrique Ganso  ?

Je ne connais pas ce joueur (sourire).

Qu'avez-vous envie de répondre à Cris qui dans Lyon Capitale du mois de juin indique qu'il attend une prolongation de contrat ?

Il a raison d'attendre une discussion lorsqu'il va revenir de vacances. On va discuter avec lui et son agent. Cris est le salaire le plus élevé de l'Olympique Lyonnais, ce qui est une performance puisqu'à Lyon les salaires sont conséquents. Il ne faut pas qu'il se fasse trop de soucis. Je suis prêt à discuter avec lui d'une éventuelle prolongation, mais il faudra qu'il se montre raisonnable. Avec la crise économique, tous les clubs français vont être en difficultés, tout le monde doit faire des efforts. Ceci dit, Cris fait partie des joueurs sur qui on compte.

à lire également
Une semaine après l'altercation entre Bruno Genesio et un supporter dans le quartier de Confluence, le journal L'Equipe a publié, ce samedi, une enquête sur les dessous de cette soirée. Pas vraiment du goût du président de l'Olympique lyonnais, qui n'a pas hésité à aller au contact avec les supporters critiques sur Twitter, de manière parfois très véhémente. 
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut