Lyon trop fort pour les Canaries

En s'imposant 3-1 face au Football Club Nantes Atlantique, Lyon a célébré une nouvelle fois son titre avec le public de Gerland.

On assistait au match des extrêmes ce soir au stage de Gerland, pour la dernière journée du championnat de France. Quarante points séparaient le champion de France du plus mauvais élève de la Ligue 1, Nantes. Ce match était aussi la dernière de Claudio Caçapa, capitaine ce soir, et de Gérard Houllier. L'entraîneur lyonnais avait annoncé son départ la veille.

Face à une équipe type de l'OL, les canaries devaient composer avec un effectif décimé par les blessures. Cetto, Pierre, Guillon, Faé et Payet pour ne citer qu'eux sont à l'infirmerie.

Lyon déroule

Cinquième minute, Juninho en bonne position adresse un bon centre. Heurtebis écarte le danger. Dès le début de la rencontre les Lyonnais imposent leur maîtrise.

Au quart d'heure de jeu, Clerc déborde sur le côté et centre pour Benzema. L'international français contrôle et enchaîne une bonne frappe du pied droit. Le ballon passe à ras du poteau.

Cinq minutes plus tard, Juninho récupère un ballon à trente mètres du but nantais et lance Toulalan sur le côté droit. Ce dernier centre au cordeau dans le dos la défense pour Malouda. Le Guyanais marque d'une demi-volée du pied gauche (1-0). Le meilleur joueur de la Ligue 1 inscrit son neuvième but cette saison.

Le FC Nantes répond timidement par des frappes de Da Rocha et d'Oliech. Grégory Coupet assure sans problème.

27e : Benzema file vers le but de Heurtebis et frappe en force. Bonne intervention du portier nantais. Les Lyonnais déroulent, les Nantais ne déméritent pas mais paraissent trop faibles pour inquiéter les sextuples champions de France. Heurtebis sauve son équipe à de nombreuses reprises.

Mi-temps 1 à 0.

Doublé de Malouda

Les 22 mêmes acteurs reviennent sur la pelouse. Après cinq minutes de jeu dans cette deuxième période, Keserü lance Diallo qui combine avec Oliech avant de battre Coupet du pied droit (1-1).

61e : Caçapa sort sous les ovations du public lyonnais, après avoir reçu l'hommage de ses partenaires. Il est remplacé par Müller (61e). Dans la foulée, sur une bonne ouverture de Tiago, Malouda, libre de tout marquage dans l'axe, file vers la cage des canaries. Le lyonnais résiste au retour de Norbert et trompe Heurtebis du pied gauche pour la deuxième fois de la soirée. Et de dix pour Malouda.

Après une interruption de quelques minutes à cause des fumigènes, le match peut reprendre avec une sortie de but pour Heurtebis.

A dix minutes de la fin, l'olympique lyonnais obtient deux corners successifs. Frappés par Florent Malouda, le second est repris par la tête de Benzema. La défense nantaise réussit à se dégager. Deux tours de trotteuses plus tard, Tiago sert parfaitement l'inévitable Karim Benzema dans la surface. L'attaquant lyonnais trouve le chemin des filets d'une frappe croisée du pied droit (3-1).

85e : Diallo manque le doublé devant un Grégory Coupet impeccable.

A l'instar de Claudio Caçapa, Florent Malouda quitte la pelouse de Gerland sous une " standing ovation ". Le jeune Loïc Rémy le remplace.

L'arbitre de la rencontre, Monsieur Coué, siffle la fin de la rencontre et d'une magnifique saison de l'OL.

Les Lyonnais peuvent faire la fête autour de l'Hexagoal, le nouveau trophée de champion de France.

à lire également
18 interpellations, 9 policiers légèrement blessés et 3 vitrines de magasins dégradées : le bilan de cette nuit de célébration de la victoire de l'Algérie en CAN reste relativement bon selon la préfecture, compte tenu de l'importante affluence dans les rues de Lyon.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut