LES COULISSES DE L'EXPLOIT DES FILLES DE L'OL

Sainte-Croix (Ain).
Les filles de l'OL ont pris leur quartier dans l'hôtel " Chez nous " à Sainte Croix. Il est 17 heures. Toutes sont réunies pour le dernier entraînement avant leur entrée en lice dans ce 2e tour de Ligue des Champions. L'ambiance est détendue. Mise en place tactique, positionnement défensif sur coups de pieds arrêtés, la séance est courte mais importante à 24 heures du match face aux Danoises de Bronby. 18 heures, fin de la séance. Suspendue pour le match du lendemain, l'attaquante vedette, Hoda Lattaf demande le prénom d'un cameraman. Intimidé, l'intéressé reste sans voix.

Jeudi 11 Octobre. Stade Gerland.
19 heures. Un match difficile. Face à une solide équipe de Bronby, les Lyonnaises conservent leurs cages inviolées. Score finale 0 - 0. Le match reste une satisfaction pour l'entraîneur Farid Benstiti. " C'est une bonne entrée en matière. Les repères ne sont pas les mêmes sur un grand terrain comme celui de Gerland. Mais les filles ont su s'adapter. "

Vendredi 12 Octobre. Sainte Croix.
Au programme, récupération et préparation du match de samedi face aux norvégiennes de Kolbotn. " Les filles sont arrivées sur la pointe des pieds, elles sont très discrètes, nous livre une employée de l'hôtel " Chez nous ". Elles prennent leur repas dans une salle à part et passent beaucoup de temps au calme ".

Samedi 13 Octobre. Stade Gerland.
Jour de match. L'OL l'emporte 1 à 0 face à Kolbotn. Un but de Camille Abily. Même si le score est étriqué, les filles ont maîtrisé leur sujet. Certaines joueuses impressionnent. La nouvelle venue, Louisa Necib, impressionne par ses passements jambes, la qualité de ses passes et ses dribbles déroutants. Native de Marseille, elle semble avoir fait ses classes sur les parvis de la Castellane. Un vrai régal. " Si j'arrive à bien jouer, c'est avant tout parce que mes partenaires me mettent dans les meilleurs conditions. Quand vous avez à vos côtés de joueuses comme Hoda Lattaf ( qui a fait son retour dans le groupe ) ou Sonia Bonpastor, les choses deviennent plus faciles ".

Dimanche 14/ Lundi 15 Octobre.
Place à la récupération après de grosses charges de travail. " Le groupe est dans une bonne dynamique, le moral est très bon. Les filles conservent une grande humilité, elles savent que le match de mardi sera décisif pour la qualification " affirme Farid Benstiti.

Mardi 15 Octobre.
Les féminines quittent pour la dernière fois leur camp de base de Sainte Croix. Si elles s'imposent face au Sparta Prague, elles seront qualifiées pour les quarts de finales de la Coupe UEFA féminines. " Nous sommes toutes concernées et très motivées pour cette rencontre ", lance le capitaine Sonia Bonpastor juste avant la partie. Les Lyonnaises s'imposent finalement 2 - 1 face aux tchèques. Deux buts de Camille Abily et Wendy Renard. Première du groupe, ex aequo avec Bronby, c'est le tirage au sort qui décidera de la première place du groupe. Après une longue attente et un tirage au sort défavorable, les Lyonnaises sont fixées. C'est Arsenal qui sera le prochain adversaire des gones. L'attente a été longue, les organismes sont fatigués. Le groupe attendra le lendemain pour fêter cette qualification historique pour le football féminin français.

Mercredi 16 Octobre.
19 heures. Le coach l'avait promis, il arrive à l'entraînement les bras chargés de bouteilles de champagne. La fin d'une folle semaine pour l'OL au féminin. Prochain rendez-vous le 14 novembre face aux canonnières d'Arsenal.

à lire également
18 interpellations, 9 policiers légèrement blessés et 3 vitrines de magasins dégradées : le bilan de cette nuit de célébration de la victoire de l'Algérie en CAN reste relativement bon selon la préfecture, compte tenu de l'importante affluence dans les rues de Lyon.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut